Le tiers des ordures de la ville en concession

Une fois la concession avalisée par la wilaya, la société algéro- française s’installera avec ses moyens et prendra attache avec la population pour organiser de concert avec elle le ramassage. Le ramassage du tiers des ordures de la ville de Témouchent, soit 20 tonnes par jour, va être incessamment concédé à une entreprise algéro-française spécialisée en matière d’assainissement. C’est ce qu’on apprend auprès de Touil Boucif, le maire, qui indique qu’il s’agit d’une société disposant de moyens tout aussi conséquents que modernes. Son importance serait telle qu’elle est en voie d’implantation à Oran et à Aïn El Turck. Pour ce qui concerne Témouchent, il s’agira d’une opération pilote sur une année qui concernera Haï Zitoun, un nouveau quartier où résident 1500 foyers et où une collecte, effectuée entre 7h et 17h par ladite société, a totalisé 25 tonnes. Pour ce qui est du financement, à raison de 2300 DA la tonne enlevée, il est pris en charge à 50% par une subvention de la wilaya. Une fois la concession avalisée par la wilaya, la société s’installera avec ses moyens et prendra attache avec la population pour organiser de concert avec elle le ramassage.
Il a été convenu que les agents communaux activant dans les autres quartiers vont bénéficier d’un perfectionnement par cette entreprise concessionnaire sur Haï Zitoun, ce qui devra participer d’une amélioration de la prestation des services communaux en matière de ramassage. On s’attend à ce que cette amélioration soit rapidement plus perceptible puisque les moyens actuellement en place, tant humains que matériels, vont être redéployés sur les autres quartiers. Cela le sera d’autant plus que la commune vient de bénéficier d’un financement pour l’acquisition de matériel pour l’assainissement dont des bennes-tasseuses.Le P/APC, qui attend que l’entreprise concessionnaire démarre son activité pour s’intéresser à d’autres moyens matériels dont elle dispose, en particulier le nettoiement des chaussées. Témouchent qui a regagné sa réputation de coquette, et qui est devenue l’une des plus propres, sinon la plus propre de l’Ouest algérien, s’apprête à le devenir davantage selon son maire puisque la commune s’est dotée d’un service environnement pour la prise en charge des espaces verts. Elle bénéficiera, pour ce faire, de l’assistance des services des forêts pour l’entretien des plantations et du gazon qui couvrent de nombreux espaces et réalisé dans le cadre des opérations d’amélioration du tissu urbain.

Source : El-Watan

2 Comments

  1. karim dit :

    une entreprise franco algérienne pour la collecte des ordures . quelle honte. on n’est meme pas foutu de nous organiser pour ramasser ce que l’on rejette. si une commune n’est pas capable de prendre en charge un problème aussi basique il ne reste alors aux élus qu’à rentrer chez eux . et dire qu ‘une certaine presse s’en réjouit. Ca vole vraiment très bas.

    Répondre
  2. said dit :

    Salam

    est ce c’est la main d’oeuvre qui fait défaut ou bien la technologie de ramassage des ordures, je me demande quelle est cette technologie importée d’une Sociéte Algero Française pour le rammassage des Ordures, et on le dit plus pour ceux qu’ils le pensent plus bas, quelle est la valeur ajoutée de cette Compagnie?Création d’Emploi?
    Pour le choix d’une sous traitance pour ce type de Service, il est évidnt de bien ficeler le Cahier de charge et tout doit rentrer dans l’ordre.

    Témouchent était bien une Coquette de toute l’Algerie dans les années 40′s , lisez ien l’Histoire de la ville, actuellement est disponible sur Internet pour ceux qui ne le conaissent pas,Malheuseusement , elle l’est plus maintenant.

    TEMOUCHENT est devenue l’une des plus propres? quelle est la référence?, on doit se comparer à nous même (temouchent par repport à temouchent seulement dans les années 70′s, pas à d’autres villes.Wilaya a les competences et les moyens pourmoyens,on doit les utiliser rationellement et efficacement, on doit regagner le titre de Coquette d’ALGERIE.
    Jusqu’au debut des années 90′s le fameux Boulevard du 1 er Nov se faisait nettoyer les aprés midi (17 h Eniviron)par un joli Camion muni d’une Brosse et un equipement d’arosage, toute le monde sentait la fraicheur en particulier en été;chose qui est disparue de nous traditions.
    Tout le monde le sait que l’APC dispose d’un programme des differentes activités pour le nettoyage, desherbage,entretien des caniveaux et conduite avant les 1ere pluies d’automnes, le chaulage des arbres, desinfections et bien d’autres choses, Helas ils se font de moins en moins.On a perdu la main.

    ce n’est l’outil qui n’est pas bon, mais c’est l’oeuvrier.

    Cordialement

    0

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman