Les bâtisseurs locaux créent leur association

L’association regroupant des architectes, des entrepreneurs, ainsi que divers intervenants activant dans le secteur du Bâtiment et des associations de quartiers existe désormais, a révélé à la VO, le secrétaire de wilaya de l’Union générale des entrepreneurs algériens (UGEA), M. Bouanani Mohamed. Cette initiative a préalablement fait l’objet, selon lui, d’une mûre réflexion, issue de leur récente rencontre du jeudi 18 février 2009. Selon d’autres membres de l’association, l’objectif recherché par celle-ci est d’apporter la preuve sur le terrain, que les entreprises algériennes en général et témouchentoises en particulier, sont capables de rivaliser avec les entreprises étrangères, pour peu qu’elles soient traitées sur le même pied d’égalité par les pouvoirs publics.
Cet appel du pied est adressé aux autorités compétentes, pour accorder la priorité aux entreprises témouchentoises comme aux compétences locales, afin que celles-ci contribuent avec loyauté et efficacité, au développement de leur wilaya et par conséquent, préserver les postes d’emplois au sein du secteur.
Le SG de l’UGEA reconnaît par ailleurs, que le mouvement patronal n’existe pas au niveau national, laissant ainsi entendre, que contrairement à ce qui se passe sous d’autres cieux, le patronat algérien si tant est qu’il existe, ne pèse nullement dans les décisions centrales et encore moins locales. Pourtant, c’est la première fois que les intervenants dans le secteur du Bâtiment se rencontrent, pour débattre en commun de l’avenir de leur corporation et des nombreuses questions d’ordre socioprofessionnel qui se posent, à l’ère de l’économie dite «de marché».
Parlant de cette association, M. Bouanani se veut rassurant à l’adresse des détracteurs éventuels, en déclarant: «Il ne s’agit pas d’un front contre les entreprises étrangères». Et de rappeler que les entreprises chinoises campent à Aïn Témouchent, où plusieurs projets d’envergure leur ont été confiés, parmi eux, la construction du centre universitaire et de l’EPH Dr Benaouda Benzerdjeb, ceci grâce à l’importation d’une main d’œuvre pléthorique. «Comme il est fort probable, si on ne fait rien, qu’ils rafleront même les petits projets, notre association a décidé de relever le défi par la réalisation d’un bâtiment de référence, appelé ‘cercle des bâtisseurs’ et dont l’idée est en gestation», dit-il.
Saisissant l’occasion, M. Bouanani salue le geste du chef de l’Exécutif de la wilaya, qui vient d’attribuer un local au bureau de wilaya de l’UGEA, tout en l’assurant que tous les membres de cette ONG travaillent, pour être considérés comme des partenaires économiques, animés par le souci de contribuer au développement de la wilaya d’Aïn Témouchent.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman