Les champions de Power lifting marginalisés

powerliftingExiste-t-il une structure officielle pour mettre fin à la déxx du sport dans la région ! Que devient d’ailleurs de la tutelle à savoir la DJS lorsque de petits dirigeants sans envergure n’en font qu’à leur tête ? Les déboires vécus par les champions de power lifting et de body building au cours du dernier championnat d’Algérie 2007 et portés à la connaissance des instances concernées n’ont apparemment pas eu l’écho escompté. Et pour cause cette fois ci, 17 athlètes se sont vus refuser par la ligue de wilaya d’haltérophilie la délivrance de la licence pour participer à la phase finale. Une attitude incompréhensible qui a poussé ces derniers à aller s’affilier à la ligue d’Oran qui a sauté sur l’aubaine. C’est l’ASPOran qui a ouvert les bras aux Témouchentois afin de leur permettre de poursuivre la compétition comme si le sport dans la vieille cité de Sidi Saïd n’avait point besoin de gratifications alors que tout le monde sait que jamais depuis l’indépendance l’activité sportive at home ne s’est portée aussi mal.
Cette discipline qui compte dans son rang plusieurs champions d’Algérie et un vice champion du monde arabe au potentiel exceptionnel en l’occurrence Errouane Mohamed, victime en 2007 d’une cabale montée de toutes pièces, est ciblée par des pseudo cadres à l’effet de la détruire pour des considérations inavouées. Il est temps d’arrêter le massacre… et de clouer au pilori les incompétents.

Source : Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman