Les dirigeants du CRT dénoncent

Ce sont des dirigeants outrés du Chabab de Témouchent qui nous ont convié à un point de presse pour dénoncer, selon eux, le calvaire vécu à Sidi Lakhddar lors de la rencontre qui a opposé le CR Témouchent à l’IRB Sidi Lakhdar ce vendredi 7 décembre, pour le compte de la septième journée du championnat de la division «Régionale 1». Les responsables du CR Témouchent n’arrivent pas à comprendre le pourquoi d’une situation déplorable vécue lors de cette journée alors que le Chabab rencontre pour la première fois cette équipe de Sidi Lakhdar, comme pour signifier qu’il n’existe aucun différend entre les deux clubs et par conséquent, ils espéraient tisser de bons liens de fraternité et jusqu’à présent ils n’en doutent pas.
Selon le président du club, il y avait trop de dépassements avant, pendant et après la rencontre, provoqués par certaines personnes qui ne cessaient de menacer et d’intimider joueurs, entraîneurs, dirigeants et supporters de Témouchent. Notre interlocuteur dira que devant tout cela, nous n’avons pas répondu aux provocations pour nous concentrer sur la rencontre qui comptait le plus pour l’équipe. La rencontre débuta tant bien que mal avec un service d’ordre insuffisant devant le nombre très élevé de supporters du Chabab et de ceux de Sidi Lakhdar.
Au cours de cette première mitemps, le CRT mènera à la marque (1-0) devant les locaux et une fois les deux équipes aux vestiaires, c’est un déluge de projectiles de toutes sortes et de pierres qui s’abattent sur les supporters Témouchent qui étaient exposés comme cible devant la colère des supporters qui n’arrivaient pas à supporter la joie des fans du Chabab au vu du score. Les blessés étaient en nombre et plus de vingt certificats médicaux leur ont été délivrés par les médecins et étaient tous entre les mains du président du CRT. Devant ces rafales de pierres, les supporters n’avaient aucun abri pour se protéger, courant dans tous les sens pour se retrouver même sur le terrain. Un terrain qui était jonché de pierres et différents projectiles, ce qui obligea l’arbitre à attendre 25 minutes pour reprendre et le cours du jeu et la deuxième mi-temps avec un calme qui est revenu après le penalty accordé par l’arbitre à Sidi Lakhdar et dont les dirigeants du Chabab contestent encore sa validité. La fin du match sera sifflée sur ce score de parité (1-1) dans une violence qui reprendra de plus belle avec plus d’agressivité de la part des supporters locaux à l’endroit des Témouchentois avec acharnement comme peuvent en témoigner ceux qui ont été blessés à l’arme blanche, barres de fer et gourdins. Voulant se mettre à l’abri, les supporters du Chabab se dirigeront vers les vestiaires de l’équipe du CRT afin d’être protégés par le service d’ordre appelé en renfort de Sidi Ali et Mostaganem. Mais avant cela, et toujours selon notre interlocuteur, les joueurs du CRT, l’arbitre et le délégué du match sont restés dans les vestiaires bloqués jusqu’à 19 heures en attente du renfort pour évacuer les joueurs dans les fourgons de police jusqu’au bus qui devaient les transporter à Témouchent. Au cours de cette grande mêlée, il est à signaler que de nombreux supporters ont été délestés de leurs portables et un jeune supporter de Témouchent gravement touché qui a été évacué vers l’hôpital de Sidi Ali qu’il n’a quitté que ce samedi selon les renseignements qui nous ont été fournis.

Source: Voix-Oranie

One Comment

  1. benzeguir dit :

    Du paradoxal entre (1) et (2)

    (1) http://www.lrforan.com/bulletin_officiel/2007-2008/14/crd.pdf.
    COMMISSION REGIONALE DE DISCIPLINE
    AFFAIRE N° 793 RENCONTRE IRBSLakhdar
    CRTemouchent Du 07.12.2007

    (2) article: Les dirigeants du CRT dénoncent ( http://temouchent-info.com/category/sports)

    Reste a commenter ou impossible de commenter?

    Enfin je te remercie comme je remercie tout les journalistes de la presse écrite et comme vous l`avait mentionner sans eux et bien toi le site n’aura pas existé.
    Amicalement.
    Temouchentois d`outre-mer

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman