Les douanes veulent mieux faire

Cette année, la direction des douanes dans la wilaya d’Aïn Témouchent a ciblé la population estudiantine pour laquelle des journées portes ouvertes ont été tenues à l’occasion de la journée mondiale des douanes. S’inscrivant en droite ligne avec sa modernisation, la nouvelle approche «est de se mettre au diapason des évolutions tant bien nationales qu’internationales. Visant une modernisation à la hauteur de ses missions, la douane, explique un cadre aux étudiants, intègre dans la perspective de ses attributions quatre volets primordiaux qui sont: la quête permanente de l’efficacité professionnelle, la recherche continue d’énergies innovantes capables de promouvoir et développer la douane, le premier rempart pour l’économie nationale, l’équité et l’impartialité des décisions à travers l’élaboration de statistiques fiables basées sur des études et des analyses intéressant le commerce extérieur lato sensu du terme et enfin promouvoir l’éthique professionnelle».
Ainsi, les étudiants ont appris que la mission fiscale des douanes est une tâche classique et universelle traduite par le recouvrement des droits douaniers. Sur ce plan, les zones franches constituent un appoint très important. En 2010, les entrepôts sous douane de Henkel Algérie et la société qui réalise la centrale électrique de Terga ont permis à la douane de recouvrer 367.286.774 DA. En outre, le recouvrement des amendes douanières sur les infractions à la réglementation a permis de réaliser des recettes appréciables arrêtées au 31/12/2010 à 364.092.100 DA. En sus la vente aux enchères publiques des marchandises et des moyens de transport confisqués a contribué au recouvrement de 2.976.900 DA. La part revenant au Trésor public, cite notre interlocutrice de la douane, est de 3.887.437 DA. Les parts revenant au budget de wilaya et aux communes où sont implantées les recettes de douane n’ont pas été mises à notre connaissance. D’un autre côté, sur les 41 affaires instruites durant l’année 2010, la douane a réalisé une valeur marchande de 40.238.960 DA contre la moitié enregistrée en 2009.

Source : Quotidien-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman