Les eaux usées se déversent en pleine mer

plage ain temouchentOn peut dire que parmi les stations de lagunage ou d’épuration, qui ont été réalisées ou sont encore en projets dans la wilaya d’Aïn Témouchent, la première des priorités devrait revenir d’abord à la commune de Terga, à laquelle les services concernés auraient dû penser, ne serait-ce que pour éviter que les eaux usées déversées pour l’Oued Senane, ne viennent polluer davantage les eaux de baignade. Il faut se rendre à l’évidence que l’Oued Senane est devenu le réceptacle des rejets de toutes les communes qui jalonnent son parcours, tout le long des 16 km qu’il de traversée des agglomérations respectives de Aïn Témouchent, Chaâbet El-Leham, Sidi Ben Adda et pour finir Terga. A signaler que ces rejets représentent un réel danger pour la santé des baigneurs.
Et ce ne sont pas les solutions empiriques appliquées jusqu’à ce jour, qui vont améliorer la qualité des eaux de baignade de Terga plage. De plus, avec une station de lagunage, les eaux récupérées pourraient irriguer plus de 400 Ha en cultures maraîchères, ce qui va créer de l’emploi en permanence pour au moins 500 personnes. Cette solution évitera aux fellahs d’irriguer leurs cultures avec les eaux usées, comme continuent à le faire de nuit les riverains de l’oued Senane, et ce, en dépit des tournées de contrôle.
Espérons que les autorités concernées, à leur tête le wali d’Aïn Témouchent, se décideront à inscrire un tel projet qui s’avèrera très bénéfique pour le littoral tergaoui. Dans le cas contraire, ce dernier pourrait dire adieu à son pavillon bleu dans les toutes prochaines années, avec le développement de la zone industrielle.

Source : Voix-Oranie

One Comment

  1. Mohamed Deza dit :

    A lire cet article j’ai froid dans le dos .Comment peut-on laisser polluer une rivière qui se jette dans la mer avec des eaux usées de toutes les agglomérations limitrophes
    A un moment où on ne parle que de protection de l’environnement et de défense de la nature je ne perçois que de l’inconscience de la part de certains et une mauvaise volonté politique de la part des pouvoirs publics
    Est-ce honnête de la part des responsables d’attirer des vacanciers par des articles vantant le nettoyage de la plage de Terga pour en faire un pôle d’attraction pour le tourisme de masse tout en sachant que les eaux déversées par l’oued Senane sont polluées?
    A-t-on pensé entre autres maladies susceptibles d’être provoquées par cette eau ,les maladies de la peau? A-t-on pensé aux préjudices susceptibles d’être causés aux estivants et à leurs enfants venus chercher un peu de fraîcheur?
    Cela me fait rappeler l’été 90 à Béni-saf où les eaux de la plage du puits était tellement polluée par les eaux usées qu’on voyait des vers flotter à la surface
    Cette année -là la baignade était interdite et les vacances gachées durant presque toute le saison estivale par la faute des autorités communales de l’époque
    A l’intention des futurs vacanciers
    BONNES VACANCES ET SOYEZ PRUDENTS

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman