Les étudiants de l’UFC protestent

formationLes étudiants de l’Université de la formation continue (UFC) d’Aïn Témouchent ont organisé, ce dernier jeudi, une journée de protestation contre la décision brutale de mettre fin aux fonctions de leur directeur et qui serait tombée, semble-t-il, de la direction générale d’Alger. C’est ainsi que jeudi dernier, les étudiants ont refusé de rejoindre leurs classes, en guise de protestation «contre la décision brutale et injuste, prise par la direction générale des UFC d’Alger, de relever de ses fonctions, le plus jeune directeur que les UFC aient jamais connu», affirment-ils. En effet, M. Belarbi Aek est titulaire d’un doctorat et a moins de 40 ans.
La plupart des étudiants, garçons et filles, se disaient consternés de perdre ainsi un responsable, qui selon eux, «a toujours fait preuve de disponibilité à notre égard et a toujours été à notre écoute.» Ils rappellent également, que c’est grâce à ses multiples interventions, qu’ils ont pu s’extirper des baraquements de l’ancien établissement, pour des classes plus confortables et mieux équipées au lycée «Bachir El-Ibrahimi» de Témouchent. Par ailleurs, les journées de sensibilisation entreprises sous sa coupe, au niveau des communes de la région, ont amené plus de 150 étudiants à s’inscrire à l’UFC locale au début de l’année 2008. «Nous nous élevons contre cette décision aussi absurde qu’inopportune, puisqu’elle intervient à quelques semaines des examens et sa présence s’avèrerait d’un grand soutien psychologique en ce moment crucial. Aussi demandons-nous aux autorités de la wilaya de faire retarder l’échéance et pourquoi pas, tenter de faire revenir la DG sur cette inexplicable décision», déclarent nos interlocuteurs.
Contacté à ce sujet, le directeur partant s’est dit lui-même étonné de cette décision, qu’il ne s’explique pas et qui est tombée à son corps défendant, en dépit du travail soutenu et de la concession de grands sacrifices, pour montrer la vraie valeur de cette UFC. «Malheureusement, pour me récompenser de mes efforts, on décide de me relever de mes fonctions. Mais, grâce à Dieu, j’appartiens toujours à l’université de Mascara», s’est-il ainsi consolé.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman