Les faux monnayeurs incarcérés

C’est dans la matinée du 24 juin que les six membres du réseau de faux monnayeurs ont été présentés devant le procureur de la République près le tribunal d’Aïn Témouchent, lequel a décidé de les placer en détention préventive, en attendant les suites d l’enquête en cours. Les dénommés A.B. 53 ans, K.A. 58 ans, H.A. 41 ans, S.B. 61 ans, D.M. 36 ans et S.A. 51 ans, doivent répondre de plusieurs chefs d’inculpation, fabrication de faux billets, introduction et écoulement de monnaie contrefaite sur le territoire national, infraction à la législation des changes, mouvement illégal de capitaux et blanchiment d’argent. Au total, ce sont 23.550 euros et 5 milliards 163 millions de centimes qui ont été saisis et remis à l’agence de la Banque d’Algérie d’Aïn Témouchent.
Selon les premières investigations menées conjointement par les brigades de gendarmerie de Hammam Bouhadjar, Chaâbet El Lahm et Aïn Témouchent, il s’agirait d’un réseau ayant des ramifications internationales et utilisant des moyens de duplication hautement performants. Les billets de 1.000 dinars contrefaits grâce à un papier spécial, pouvaient leurrer les caissiers les plus avisés. Les recherches effectuées ont révélé que nombre de wilayas de l’Ouest sont touchées par ce trafic. Le pot aux roses fut découvert quand l’un des malfaiteurs a voulu payer un revendeur de ciment, apparemment sur ses gardes, et qui a identifié les faux coupures de 1.000 dinars. Le camion Sonacome utilisé pour le transport de la marchandise a été saisi, de même qu’une 406, une BMW et une Mercedes appartenant au réseau de faussaires.
La contrefaçon de billets de banque grâce à l’évolution des systèmes informatiques, semble de plus en plus intéresser les milieux de la délinquance. Après les fameux billets de 1.000 dinars «importés» d’Italie, cette énième affaire montre combien il est difficile d’estimer les montant falsifiés mis sur le marché, l’argent écoulé servant souvent à des activités de blanchiment, quand il n’alimente pas d’autres formes de criminalité.

Source : Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman