Les femmes prennent la relève à la circulation

On a remarqué, en ce mois de Ramadhan, que les effectifs assurant la circulation routière sont renforcés par du personnel féminin de la sûreté nationale, dont les éléments s’acquittent à merveille de leur tâche. Elles s’y mettent même à deux voire trois, pour faciliter la fluidité de la circulation, sans relâche ni repos, en cette période du Ramadhan où le travail debout est rendu encore plus pénible encore. On les voit régler la circulation et gare à l’automobiliste distrait, qui aurait oublié sa ceinture ou répondrait à son portable. En plus, elles montrent beaucoup de disponibilité à aider les personnes âgées et les écoliers à traverser la rue, ou à orienter les passagers vers la direction qu’ils demandent.
Ainsi, la femme policière remplit sa mission aussi correctement que les hommes, dont elle a su prendre la relève, au moment où ces derniers se consacrent au maintien de l’ordre, au cours de ce mois de Ramadhan. Une période où les vols auraient baissé, nous dit-on, de 95% par rapport aux mêmes périodes des années précédentes, et ce, grâce au plan tracé par le chef de la sûreté de wilaya et visant la sécurité de la population 24h/24.

Source: Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman