Les livres sont disponibles dans les 3 cycles scolaires

La wilaya d’Ain Témouchent connaît cette année, une bien meilleure disponibilité en matière de manuels scolaires, ces derniers étant disponibles au niveau des trois cycles, où leur vente est néanmoins sérieusement concurrencée par les livres d’occasion. Nous étant rapprochés de trois établissements, relevant de chaque cycle scolaire, nous avons été reçus aimablement par M. Affif Ahmed, qui préside aux destinées de l’école primaire «Harchaoui Med», à Aïn Témouchent. Il nous a montré un stock impressionnant de livres, confirmant leur disponibilité à tous les paliers et dans une fourchette des prix de 75,00Da à 250,00Da.
Le problème est que ces livres ne sont pas très demandés pour le moment, car leur vente est sérieusement concurrencée par les livres d’occasions, que les élèves achètent à des prix plus abordables à leurs aînés passés en classes supérieures. Le même constat est fait au CEM «Emir Khaled», où les livres sont également disponibles, à des prix allant de 115,00 à 285,00Da l’unité. Là aussi, les livres d’occasion ont pris le pas sur l’écoulement des livres neufs, car les parents d’élèves qui ont payé rubis sur l’ongle les livres de l’année dernière, tiennent à rentrer dans leur argent, pour leur en acheter d’autres cette année.
Même cas de figure au lycée «Maghni», dont le proviseur M. Sayah Boualem confirme également la disponibilité des livres cette année au niveau de tous les établissements du secondaire et à des prix variant entre 150,00Da et 340,00Da l’unité, avec néanmoins la concurrence agissante des livres d’occasion «légués» à des prix abordables par les aînés. Ces derniers ne font pas forcément partie du même établissement. Il s’agit de cousins ou d’amis de la famille que la facilité de communication aidant, on arrive à contacter pour négocier ou emprunter leurs livres, le temps d’une année scolaire. Au niveau des trois librairies agréées, les livres également disponibles affichent les mêmes prix que ceux des établissements scolaires, sachant que l’office de publication leur accorde une ristourne de 8% sur chaque livre vendu.

Source: Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman