Les logements FNPOS bientôt occupés

«Les logements FNPOS achevés en 2003 seront livrés d’ici la fin de l’année». L’annonce a été faite lors de la dernière visite de M. Tayeb Louh à Aïn Témouchent. Le programme incluant cette tranche totalise 462 logements répartis entre Chaâbat El-Lahm (40 logts), Sidi Ben Adda (60 logts), Aïn Témouchent (150 logts) et El-Amria (60 + 150 logts). La liste des attributaires des 150 logts POS El-Akid Othmane vient d’être définitivement finalisée, selon M. Bensserir Lakhdar, le DG régional du FNPOS, avec lequel l’Echo d’Oran s’est entretenu: «Nous avons mis à profit le retard mis dans la distribution pour opérer un contrôle supplémentaire des listes de bénéficiaires. C’est ainsi que nous avons écarté pas moins de 45 personnes qui, entre 2004 et 2007, ont acquis un logement au niveau de la wilaya d’Aïn Témouchent.
Nous travaillons en étroite collaboration avec l’OPGI et la CNL. Les gens évincés et identifiés grâce au fichier national ont été remplacés par des demandeurs figurant sur la liste d’attente». Le DG régional du FNPOS n’a pas manqué de rendre hommage au maître d’ouvrage délégué, en l’occurrence l’OPGI d’Aïn Témouchent, pour les remarquables efforts déployés en vue de livrer les projets dans les délais, avec de surcroît une qualité du bâti tout à fait respectable et d’ajouter: «Nous remercions notre partenaire en la personne de M. Saber, le DG de l’OPGI, pour sa disponibilité. Les 150 logements en voie d’attribution ont reçu, en 2005, le premier prix d’architecture et de l’urbanisme et c’est fort de cette assurance que nous avons décidé d’accorder à la wilaya d’Aïn Témouchent un programme complémentaire de 120 logements qui sera implanté à Béni-Saf», a souligné en substance M. Bensserir. Le FNPOS a débloqué localement 635 aides et 238 prêts.
Le prix du mètre carré habitable varie entre 17 673,95 DA et 23 534,04 DA. Le FNPOS intervient dans le partage du coût jusqu’à concurrence de 250.000 dinars selon le salaire du travailleur. L’ensemble du programme FNPOS a connu des retards plus ou moins importants en raison de la crise financière qui a affecté cet organisme dont les missions d’ailleurs seront revues, comme l’a déclaré le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale au cours de sa visite de mercredi passé.

source: Echo-Oran

2 Comments

  1. fariid dit :

    ici a oran….on è dehor,alr ke lè apparte sont prè è fermè,,ijuust!!!!aidè ns,on soufr :cry:

    Répondre
  2. hadj dit :

    mare de la location,,donez nous nos maisons!!!

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman