Les marchés de légumes inaccessibles

A quelques jours de l’Aïd El Adha, les pères de familles souffrent énormément de la cherté de la vie qui les taquine pendant chaque occasion. En plus du mouton qui a fait des ailes et dont plusieurs familles nécessiteuses ne peuvent se le permettre, voilà qu’un autre ennui surgit à savoir les coûts très élevés des légumes à travers les marchés de toute la wilaya d’Aïn Témouchent. Quelques uns nous ont même confié qu’il s’agit là d’un vol qualifié de la part des marchands qui ont subitement élevé le coût de leurs légumes puisque l’Aïd est à nos portes.
Les légumes de première nécessité sont inaccessibles car le prix de la tomate a grimpé jusqu’à 100 dinars le kg, la pomme de terre a atteint les 50 dinars, les oignons à 50 dinars également, la carotte au même prix et… qui dit mieux ? Les couffins qui se chargeaient, autrefois sont à moitié vides ces jours-ci. Et rien n’empêche d’éviter, cette fièvre incurable qui frappe surtout les familles à faible revenu ou sans ressources, en l’absence des contrôleurs de la DCP, surtout dans de telles circonstances et au moment où les actes de solidarité sont nombreux.

Source : Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman