Les médecins en formation

Depuis que le docteur Elaoufi est à sa tête, Numidia, l’association des médecins de la wilaya d’Aïn Témouchent, évolue assez bien tant sur le plan organisationnel que professionnel. Les 7èmes journées de formation continue au profit de ses adhérents, de plus en plus nombreux, témoignent assez bien du progrès réalisé en peu de temps. Elle n’est pas seule sur le terrain mais œuvre de concert et en étroite collaboration avec la CNAS d’Aïn Témouchent. Ce partenaire social, selon Monsieur Belhalhali, médecin en chef de la caisse, a trouvé en Numidia un appoint appréciable dans la prise de décisions relatives à la prise en charge des assurés sociaux présentant des particularités pathologiques. Ce dernier estime que les représentants de la CNAS profitent de cette journée scientifique où les spécialistes apportent des explications et informations à des cas de malades sociaux, en rhumatologie notamment, à prendre en charge à cent pour cent. Dans son allocution, le docteur Elaoufi s’est dit assez ému de voir parmi l’assistance des compétences venues donner et échanger leurs expériences avec d’autres de spécialités différentes. Le but de ce regroupement, disait-il, est la formation continue des médecins, l’amélioration des rapports de Numidia avec la CNAS sur le plan de la réglementation de conventionnement et de l’usage de la carte Chifa. «Il se dit aussi très satisfait de voir la CNAS élargir la prise en charge totale des asthmatiques et que cette disposition est souhaitée par le docteur Mohand pour les malades atteints de polyarthrite rhumatoïde». Le thème «Syndromes coronariens : état actuel», présenté par le docteur Benosmane (CHU Tlemcen) a été d’un grand apport sur les plans scientifiques et pratiques pour les médecins généralistes.
L’orateur pense que les formations continues qu’organise Numidia «contribuent à l’amélioration de leurs connaissances et capacités en matière d’interprétation de l’électrocardiogramme en se rapprochant des centres hospitaliers qui peuvent être le cadre idéal de formation. Les spécialistes sont là pour encadrer les généralistes, et les cycles de formation entrepris par Numidia sont d’un grand apport scientifique». Selon Benosmane, 100 000 nouveaux cas décèdent chaque année à l’issue de syndromes coronariens détectés tardivement. En Algérie, il s’agit de 28 % de cas de décès par an, un taux jugé trop élevé alors qu’en Europe il est inférieur à 4%. L’évolution de l’HTA est inquiétante, a-t-il souligné, elle est passée de 53 % en 2008 à 84% en 2004. Les taux étaient respectivement de 61,69 et 71% les années 2001, 2002 et 2003. Le docteur Hassaine (ORL Libéral), agissant en modérateur, a estimé que la journée de formation médicale continue «a su diriger un débat scientifique de qualité et insisté sur une réelle coordination entre généralistes, spécialistes et CNAS, tout en privilégiant les diagnostics précoces». Le docteur Cherif Ben Moussa, développant les nouvelles stratégies thérapeutiques de la pathologie de polyarthrite rhumatoïde, a souligné que «le methatrexate constitue pour l’heure le pivot de traitement de la polyarthrite rhumatoïde, soit seul ou associé à d’autres traitements. Son avantage c’est l’utilisation facile moyennant une bonne surveillance, il fait l’effet souhaité et est disponible». Par ailleurs, le cardiologue, docteur Baghdadi, s’est intéressé, dans son intervention, aux erreurs à ne pas commettre en citant des cas cliniques d’illustration.
En défilant une à une les pièces à conviction en sa possession, docteur Baghdadi a amené l’assistance à découvrir ces erreurs relatives aux prescriptions de médicaments incompatibles, à la posologie, au dosage, à l’association de médicaments, à la périodicité d’utilisation, au mode de suivi tensionnel et à la recherche de causes de déséquilibre tensionnel. Enfin l’après-midi a été consacré à visiter des sites historiques de Tlemcen tel que les grottes de Aïn Fezza, le plateau de Lella Setti et la mosquée de Sidi Boumediene. Joindre l’utile à l’agréable, c’est bien.

Source : Quotidien-Oran

3 Comments

  1. amine dit :

    Expliquer vous ? pourquoi vouloir vous utiliser vous ??

    C’est pour des essais ??
    Merci !

    Répondre
  2. amine dit :

    Non, moi je suis trés loin, mais je m’intéresse bcp a ça.

    Répondre
  3. amine dit :

    AIDE.
    Sans autres ! je t’appellerais.

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman