Les Mexicains enchantent les Témouchentois

Dans le cadre de la semaine culturelle mexicaine, en sa quatrième édition à Aïn Témouchent, la salle de spectacle a fait le plein. La première troupe, Mariachi Cocula, a présenté un bouquet de chansons mexicaines. Les huit membres de la troupe, tous des garçons habillés en costumes traditionnels, portant des sombreros, ont émerveillé l’assistance, jouant à divers instruments: violons, bihuelas (sortes de petite guitare), trompettes… Et le public n’a pas manqué d’applaudir les variétés musicales El- Caporal, Vera Cruy, Paramor, Viva Espagna. La seconde troupe, qui prenait le relai, était composée de huit membres également, excellant dans la danse. Nahu Calli a produit des tableaux de danse des indiens d’Amérique et d’autres spécifiques aux diverses régions du Mexique. Evoquant les influences sur la culture de son pays, le directeur du ballet, Manuel Valle, dira: «La musique espagnole n’a pas décimé notre musique ancestrale, par contre, elles se sont mélangées tout en conservant chacune ses couleurs, ses caractéristiques.»
A l’occasion de la semaine culturelle, l’ambassadeur du Mexique, Son Excellence Medouardo Roldan a inauguré le show culturel par une allocution en langue arabe, même si l’on y décelait l’accent mexicain. «Cette semaine culturelle est l’expression des bonnes relations diplomatiques existant entre l’Algérie et le Mexique, relations en harmonie depuis 45 années.»

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman