Les paramédicaux spécialisés en nombre insuffisant

Au moment où les UMC de l’EPH Ahmed Médeghri d’Ain Temouchent annoncent par la voix de leur responsable, M. B. Boucif, avoir assuré au mois de septembre écoulé, pas moins de 6.661 consultations en médecine générale et 289 soins dentaires, ce dernier fera état de 15 évacuations de traumatismes crâniens issus d’accidents divers, vers le CHU d’Oran censé disposer d’équipements médicaux plus élaborés, tels le scanner ou l’imagerie à résonance magnétique (IRM). Ce faisant, 54 interventions chirurgicales ont été effectuées sur place, parmi elles 17 pour des enfants. Quant à la garde médicale, elle y est assurée par 4médecins assistés par des infirmières spécialisées et d’un chirurgien dentiste. Néanmoins, l’EPH Ahmed Médeghri pâtit d’une insuffisance en personnel paramédical spécialisé notamment, en anesthésie, réanimation et radiologie, «ce qui a incité la direction à mettre le paquet sur les UMC pour pallier a cette insuffisance », selon notre interlocuteur. Il fautdireque la pression maintenue sur ces UMC est importante, car les patients y affluent des communes limitrophes comme Aghlal, Aïn Kihel, Aïn Tolba et Sidi benAdda…
Selon la même source, 354patients examinés en ces lieux, ont tous été hospitalisés et gardés en observation. C’est le cas de H.K., un vieux Témouchentois âgé 80 ans et qui a été admis en médecine interne, pour soigner une anémie chronique: «Je suis bien traité, après avoir été perfusé grâce au don de sang de mes proches».
Le même service disposant de 16 lits, est placé sous la coupe d’un infirmier de garde, qui s’occupe du traitement des patients souffrant de diverses pathologies. Comme certains examens et autres analyses ne sont pas assurés localement, ces patients attendent les résultats provenant d’autres structures publiques ou privées extérieures à la wilaya.Le jeune B.B. de ChaâbetEl-Leham, diabétique et souffrant d’une pathologie gastrique, déplore: «J’attends depuis cinq (5) jours les résultats de mes examens, pour les montrer aux médecins traitants, moi qui pointe au filet social pour 3.000Da/mois».

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman