Les vétérinaires ont leur association

Les vétérinaires privés de la wilaya de Aïn-Témouchent ont enfin leur association. Elle est baptisée El-Razi, un diminutif du célèbre savant Fakr-Eddine El-Razi, un érudit dans plusieurs domaines scientifiques, dont la médecine. Son président, en l’occurrence M. Neggaz Djillali, l’un des doyens notoirement connu des vétérinaires de la région témouchentoise, se fixe pour objectif premier «l’application simple de la réglementation en vigueur régissant la corporation, entre autres les décrets exécutifs et circulaires, afin d’affirmer la personnalité du vétérinaire praticien». Sur un autre registre, il a tenu à préciser que «l’exercice de la médecine vétérinaire et de la chirurgie des animaux demeure un axe principal de l’activité de l’association», au même titre que le volet consacré à «l’utilisation judicieuse et rationnelle des médicaments».
Il y a un ensemble d’interrogations qui nécessite des éclaircissements des points évoqués ci-dessus et qui concerne en premier les praticiens et l’environnement de leur champ d’action, notamment ce qui a trait aux officines vétérinaires et à l’ordonnancement. El-Razi est venue à point nommé pour «bousculer des pratiques illégales, lutter contre le charlatanisme» que pratiquent certains qui s’identifient en tant que médecins vétérinaires. Là, il y a beaucoup à faire et le chemin n’est pas du tout simple car des niveaux non praticiens ont occupé le vide durant assez longtemps. Les praticiens agréés le savent. Et pour y arriver, il faut tout d’abord partir des principes déontologiques à respecter par tous et ne pas les violer. C’est ce que veut dire le président d’El-Razi en évoquant l’application de la réglementation en vigueur. Si par le passé, le domaine était ouvert des deux côtés, aujourd’hui El-Razi veut que cessent les pratiques illégales. Le domaine est ainsi jalonné et seul le respect de la réglementation pur et simple demeure le terrain valable pour tous. Connu pour sa rigueur et son respect pour la profession, Neggaz Djillali entend être à l’écoute de tous les praticiens vétérinaires et attentif à toutes les propositions venant de l’environnement avec lequel l’association est appelée à oeuvrer, dans un cadre de concertation visant à développer la santé animale.

Source : Quotidien-Oran

One Comment

  1. mourad dit :

    salut

    demmen adresse…/tel:… vétérinaire a ORAN OU GDYEL

    MERCI

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman