Les voleurs de câble électrique

gendarmeLes voleurs de câble électrique inaugurent bien l’année 2008. Après le coup de filet réalisé par la gendarmerie de Béni-Saf le mois de janvier et qui a permis de récupérer 31 q, son homologue d’El-Malah a, lors d’un barrage dressé sur la RN2 reliant Oran-Aïn Témouchent, saisi 20 q de câble électrique, mis dans des caisses blanches et dissimulés sous un chargement d’oignons pour déjouer la vigilance des services de sécurité. Le cuivre volé provenait d’Oran et était destiné à être vendu au Maroc, cite le chargé de la cellule de communication du groupement de la gendarmerie d’Aïn Témouchent. A titre de rappel, le métal est vendu à 300 DA/kg à Oran, cédé à 700 DA/kg à Maghnia et revendu 1.400 DA/kg à Oujda.
Lors de sa dernière conférence de presse pendant laquelle il avait présenté le bilan des activités de l’année 2007, le lieutenant-colonel du groupement de la gendarmerie avait porté à notre connaissance que le cuivre est acheminé vers la ville de Fès où il existe des unités de transformation pour différents usages. Il est à signaler que la Sonelgaz d’Aïn Témouchent avait précisé que durant l’année 2007, elle a enregistré un préjudice de 10 km. Au prix coûtant à notre frontière, cela fait une bagatelle de pas moins de 7 millions de dinars. Le vol de câble électrique prend des proportions inquiétantes et devient à la longue un phénomène de retombées économique, sécuritaire et sociale avérées. Les deux mis en cause, A.A.M. et D.M., âgés de 33 et 27 ans, ont été placés sous mandat de dépôt par le juge instructeur avant-hier.

Source : Le Quotidien-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman