Les Zidorois dénoncent l’arbitrage

De l’avis de tous, les Zidorois ont fait un très bon match à Sougueur, où ils ont dominé la majorité des débats. Ils étaient meilleurs que leurs adversaires sur tous les plans, mieux organisés et plus entreprenants. Paradoxalement, ils sont rentrés bredouilles. Ce sont les Sougueris qui ont gagné et empoché les trois points de la victoire. Mais selon les joueurs et leur entraîneur, le Zidoria aurait été lésé, pour reprendre l’expression de Hadjar, par le referee Ouakal: «Sincèrement, cet arbitre nous a énormément lésés par ses décisions partiales. Il n’a pas cessé tout au long de la partie de provoquer mes joueurs. D’ailleurs, deux d’entre eux ont été expulsés à la fin de la première période. Nous avons évolué avec neuf joueurs sur le terrain». Toutes les déclarations des joueurs abondent dans le même sens: «On aurait accepté cette défaite si nous avions mal joué. On n’aurait même pas critiqué l’arbitrage, mais là c’est très injuste», dira l’un d’eux.
Le président de section quant à lui était dans tous ses états, pendant et après le match, suite à l’arbitrage jugé scandaleux de Ouakal dont la façon de diriger les débats a influé négativement sur le résultant de la rencontre, que «notre adversaire était l’arbitre ». Voilà l’essentiel de ce qu’il faut retenir de ce déplacement à Sougueur, où le ZSAT a enregistré sa première défaite de la phase retour. Les joueurs ont vite oublié cette contre-performance et pensent déjà à la prochaine confrontation samedi prochain contre la JSS.

Source : Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman