Lutte contre le crime organisé

Après une visite de vingt-quatre heures effectuée dans la wilaya de Tlemcen, la délégation de la gendarmerie, forte de six directeurs centraux, conduite par le général-major BousteïIa, commandant de la Gendarmerie nationale, s’est rendue, hier dans la matinée, à Aïn Témouchent où elle a été accueillie par le wali et le chef de groupement, le lieutenant colonel Réda Aïdaoui. Les deux heures de visite ont suffi au patron de la gendarmerie pour visiter l’unité d’intervention et le groupement de la gendarmerie, ainsi que le site où sera implanté le nouveau groupement qui se trouve à la sortie sud, en allant vers la localité de Chentouf, et qui s’étend sur une superficie de dix hectares. Le général-major, qui a rencontré l’ensemble des cadres et autres responsables de son institution, a saisi cette occasion pour donner les orientations générales qui entrent particulièrement dans le cadre du respect du citoyen. « La Gendarmerie nationale a une image à défendre, celle de défendre simultanément et l’intérêt de la nation,et celui du citoyen », devait-il déclarer à ses subalternes.
Connaissant la lourde tâche qui incombe au groupement de la gendarmerie de la wilaya d’Aïn Témouchent de par sa position géographique, située à proximité de la frontière avec le Maroc, et donc faisant face au crime organisé et au grand banditisme, le commandant de la Gendarmerie nationale a réitéré la fermeté de son institution face à ce danger qui menace l’économie et la sécurité du pays. En effet, une guerre sans merci est déclarée au niveau d’Aïn Témouchent qui n’est pas épargnée par ce crime organisé qui n’est autre qu’une reconversion du terrorisme à la faveur d’une connexion dangereuse des réseaux spécialisés dans la contrebande, le grand banditisme, l’émigration clandestine et la drogue.
Un coup dur a été porté ces dernières années à ces réseaux avec la saisie d’une grande quantité de drogue et de marchandises destinées à la contrebande, alors que plusieurs tentatives d’émigration clandestine ont été déjouées par les gendarmes en faction. Ce qui a valu à ces derniers des félicitations par leur patron à l’occasion de cette visite tout en les exhortant à redoubler de vigilance et d’efforts pour éradiquer ou, du moins, juguler ce phénomène qui porte atteinte à la fois à l’économie nationale et à la société algérienne.

Source: Liberte-Algerie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman