Malaise au club : Bras de fer CSA/Section

Une véritable polémique s’est installée au lendemain de l’attribution d’un chèque d’une valeur de 4,5 millions de dinars par la wilaya d’Aïn Témouchent au profit du club sportif amateur du CRT. Le modèle de gestion de cette manne financière serait à l’origine du bras de fer engagé entre les membres du CSA et le comité de section, qui campent sur leurs positions respectives. Jugeant les propositions du président de CSA «inacceptables », les membres du comité de section se sont interposés énergiquement, qualifiant cette décision d’ingérence dans les affaires de la section, au moment où la formation témouchentoise prépare activement ses deux prochaines sorties face, respectivement, à l’ASB Merouana et l’USM Sétif. La direction de la section est en butte à des difficultés d’ordre relationnel avec ses propres collaborateurs et d’ordre financier.
On croit savoir qu’il est question de la gestion financière inhérente au déplacement de la délégation témouchentoise, qui est appelée à séjourner à Bordj Bou Arréridj, à partir d’aujourd’hui et ce, jusqu’à vendredi, en prévision de ces deux confrontations prévues demain et vendredi. Prié d’être plus explicite au sujet de ce bras de fer, le premier vice-président de la section de football n’a pas mâché ses mots : «Certains membres du CSA ne se soucient guère de ce qui se passe au club et le comble est qu’ils ne viennent même pas s’enquérir. Quand les caisses sont vides, ils sont incapables de jouer leur rôle convenablement.
Ils s’impliquent uniquement quand l’argent est disponible. Interrogé, le président du CSA dira : «Personnellement, à aucun moment, le comité de section ne m’a associé dans une quelque dépense. Il s’est toujours arrangé pour nous marginaliser afin de gérer à sa guise le club. Et, c’est mon droit le plus absolu de demander des comptes parce que je suis le premier responsable à être entendu. Moi, je n’ai rien contre les membres du comité de section mais je n’adhère pas à la manière, dont il gère le club.» En somme, dans les rangs des «Rouge et Blanc», on se dirige tout droit vers une polémique sur fond de crise financière.

Source : Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman