Menace de grève des travailleurs de Vitti coop

raisinLa mévente des vins d’Aïn Témouchent s’est négativement répercutée sur la coopérative Vitti coop, conduisant à l’émergence de problèmes socioprofessionnels et mettant en danger l’avenir même de cette entreprise. La section syndicale affiliée à l’UGTA a tiré la sonnette d’alarme et s’est réunie avec le gérant de la Vitti Coop pour étudier la situation réelle de la coopérative dont la mission principale est la transformation des raisins de cuve en vin. Dans une lettre revendicative adressée aux wali, la DSA et l’inspection de travail -dont une copie est en possession de la V.O.-, les syndicalistes revendiquent le paiement des mois de décembre dernier et janvier, ce dernier accouplé à la revalorisation des salaires; la révision à la hausse de la prime de la femme au foyer avec la proposition de 1.000 Da; la création des œuvres sociales dans le but d’harmoniser leur vie socioprofessionnelle et pour terminer l’augmentation de la prime du panier.
Concernant l’avenir économique de la coopérative, la section syndicale s’oppose formellement au transfert du personnel de la Vitti Coop vers l’entreprise d’un transformateur privé, le GCO. Il faut signaler que la coopérative a rencontré d’énormes difficultés à se maintenir car elle était directement liée à la commercialisation des vins. Le malheur de la Vitti coop s’associe à celui des viticulteurs qui se voient obligés de trouver un preneur potentiel de la production, surtout depuis le retrait de l’ONCV, principal partenaire du vin. Evidemment, le gérant avait promis que le paiement du mois de décembre aurait lieu avant la fin du mois et qu’il était tout à fait conscient de la situation des travailleurs, et essaya de les convaincre que c’était les conditions conjoncturelles qui l’imposaient. Selon notre interlocuteur, toutes les négociations allaient dans l’intérêt de la coopérative et celui des travailleurs. Et ajouta que l’entreprise dépendait d’autres partenaires, les viticulteurs d’un côté et les acheteurs de vin de l’autre. Pour terminer, la section syndicale menace qu’un préavis de grève sera déposé le 03.02.08 si les problèmes persistent et ne sont pas résolus dans l’immédiat.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman