Mezouar Arafat de retour

Beaucoup ignorent, peut-être, que Mezouar Brahim Arafat, natif de la cité des thermes (Hammam Bouhadjar) a débuté sa grande carrière de footballeur au Chabab de Témouchent, il y a de cela plus de quinze ans avant de rejoindre la grande équipe de l’ASM Oran, à l’époque après son premier transfert. A partir de l’ASMO, il connaîtra une ascension fulgurante grâce à son sérieux et son abnégation dans le travail qui lui ont valu d’être retenu dans l’effectif des « Verts » pour jouer à plusieurs reprises avec l’équipe nationale pour évoluer par la suite au CR Belouizdad, au Qatar, à deux reprises et le Mouloudia d’Oran (MCO), son dernier club avant de retrouver le club de ses premiers amours qui n’est autre que le Chabab de Témouchent. Pour un hasard, il ne pouvait, certainement, pas être meilleur que celui de Mezouar dont la venue à Témouchent é été accueillie avec grande satisfaction et a trouvé un écho favorable chez les supporters des « rouge et blanc ». Arafat a signé sa licence au CRT, officiellement, dimanche dernier, mais la question qui se pose reste de savoir si Mezouar sera qualifié pour jouer. Tout le monde sait que la clôture des signatures et les engagements ont été fixés au 30 août. Alors, selon certains échos, Mezouar va bénéficier de son statut d’ex-international et de ses services rendus à la nation pour se voir autoriser à jouer pour le CRT cette saison.
Toujours est-il qu’après avoir finalisé ses discussions et régler sa situation administrative avec le Chabab, son dossier a été acheminé illico presto vers la ligue nationale pour pouvoir effectuer ses débuts dès cette semaine, et pourquoi pas, contre le CS Constantine pour le premier match de championnat professionnel de Ligue 2. Enfin, la venue de Arafat a constitué un évènement à Témouchent avec ce retour qui a été bien salué mais reste maintenant la suite de ce feuilleton.

Source : Voix-Oranie

One Comment

  1. abdellah dit :

    Il sera acceuilli de la meme maniere que son predecesseur qui n est autre que HBH TEDJ BENSAOULA pour dire qu on est loin de cette culture footballistique d antan,malheureusement ,plein d energumenes dirigent nos clubs a travers les tribunes avec des insanites que seul le resultat positif immediat les calme comme un joint ou un « cachet » .
    Il faut reagir tant qu il est temps sinon bonjour les degats.AMICALEMENT.

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman