Ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme

Le gouvernement a consacré une enveloppe de « 100 milliards de Dinars pour le réaménagement des quartiers » au niveau national, a indiqué hier à Ain Temouchent le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, M. Noureddine Moussa.  » Il s’agit là d’un programme ambitieux du gouvernement qui a octroyé un montant de 1,4 milliard DA à Ain Temouchent », a souligné M. Noureddine Moussa précisant que ce programme « doit aller de paire avec les constructions de cités nouvelles pour parvenir à des ensembles qui se complètent et plaisent aux habitants ». Le ministre a, d’autre part, donné des orientations pour le réaménagement des réseaux d’AEP et d’assainissement qui doivent « précéder, à l’avenir, les constructions entourées d’espaces aménagés ».
Accompagné du directeur de l’architecture et de l’urbanisme et celui de l’habitat, le ministre a sillonné les chantiers de construction de plusieurs communes de la wilaya, où il était en visite de travail et d’inspection, et donné des instructions concernant la qualité des réalisations et la préservation de l’environnement urbain. Au cours de la visite des logements ruraux de Ain Beida (Hammam Bouhadjar), le ministre a insisté pour que les constructions ne soient pas défigurées par des extensions en hauteurs, de même qu’il a demandé, en inspectant des logements sociaux participatifs, le respect du règlement de la copropriété.
S’agissant des coûts du mètre carré pratiqués à Ain Témouchent qualifiés d’élevés, le ministre a signalé qu’il n’y avait « pas d’alternative pour le moment, les prix du foncier étant calculés par les domaines en fonction du marché », dira-t-il. M. Noureddine Moussa a saisi l’occasion de sa tournée d’inspection pour poser la première pierre du futur siège de l’Office de Promotion et de Gestion Immobilière, visité ceux des directions de la Direction de l’Urbanisme et de la Construction et la Direction du Logement et des Equipements Publics.
Un exposé lui a été présenté sur les Plans d’Occupation des Sols de « Hai Moulay Mustapha » et « Akid Othmane », deux quartiers du chef lieu de wilaya. Sur le premier site, couvrant 44 hectares, le ministre a constaté l’action d’éradication de l’habitat précaire, entreprise en 2002 et qui se poursuit à ce jour. 302 logements ont été démolis, jusque-là, et 343 le seront au fur et à mesure entreprises les opérations de relogements des habitants. Dans la nouvelle ville « Akid Othmane », le ministre a été saisi du problème des logements du Fonds National de Péréquation des ouvres Sociales qui n’ont pas été attribués bien qu’ils aient été réceptionnés en 2005. La cité entière, construite après le séisme de décembre 1999, comptera 2.806 logements, dont 2.250 achevés parmi lesquels la totalité des 2.100 logements sociaux du programme d’urgence de reconstruction ont été attribués.

Source: EL-Moudjahid

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman