Mise en service prochainement de deux CET

Deux centres d’enfouissement technique (CET), réalisés à Sidi Ben Adda et Sid Safi, seront mis prochainement en service, après la création d’une entreprise publique à caractère industriel et commercial (EPIC) pour leur gestion, a-t-on appris hier de la Direction de l’environnement. Ces structures traiteront les ordures ménagères de plus de 10 communes limitrophes relevant de la wilaya d’Aïn Témouchent, dans la perspective d’éliminer toutes les décharges sauvages qui constituent un danger réel, tant pour la santé des citoyens que pour l’environnement, a ajouté la source. Les projets de deux décharges contrôlées seront en outre concrétisés cette année aux chefs lieux de communes de Sidi Boumediene et El Amria, a-t-on indiqué à la Direction de l’environnement.
Ces deux structures de prise en charge des déchets solides ont nécessité l’affectation d’une enveloppe financière de 200 millions de DA qui servira à l’étude, la réalisation et à l’équipement des futures décharges. Une fois mises en service, celles- ci recevront les déchets ménagers et autres, des communes d’implantation et ceux des collectivités environnantes. La Direction de l’environnement a, par ailleurs, élaboré des schémas directeurs de gestion des déchets ménagers des 28 communes de la wilaya, en vue d’assurer une meilleure prise en charge de ce domaine. Cette mesure qui s’insère dans le cadre du programme national de gestion des déchets ménagers (PNAGDEM), initié par le ministère de tutelle, a permis de réduire les aléas induits par le nombre sans cesse croissant des ordures ménagères et des décharges sauvages.
Les villes à concentration modérée de citoyens ont vu la moyenne de déchets générée par habitant passer de 0,5 kg/jour en 1980 à 0,80 kg/jour actuellement, alors que les grandes villes ont vu cette moyenne croître à 1,2 kg/jour, a-t-on signalé de même source. Une opération pilote pour la collecte des déchets ménagers de la ville d’Aïn Temouchent a été lancée, au quartier de haï Zitoune, par la commune. Prise en charge par une société algéro-française d’enlèvement des ordures ménagères «AS Environnement Algérie», cette opération a été cédée, sur convention d’une année, par l’APC en contrepartie d’une enveloppe financière de 20 millions de DA. Elle sera généralisée à toute la ville d’Aïn Temouchent en cas de réussite, a-t-on indiqué à la Direction de l’environnement.

Source : APS

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman