Moins de contraintes pour les assurées sociaux

Le grand nombre des assurées sociaux atteignant les 119.556, entre fonctionnaires, retraités et malades chroniques et qui sont affiliés à travers les dix centres de CNAS implantés au niveau des huit daïras de la wilaya d’Aïn Témouchent, dont trois au chef-lieu de la wilaya, vont pouvoir se réconforter suite à la nouvelle organisation administrative établie par l’Etat, dont sont informées les directions (CNAS – CNR) de toutes les wilayas et qui doivent les appliquer avant 2009. Selon le directeur de la CNAS d’Aïn Témouchent, tout est dans la bonne voie pour éviter aux assurés sociaux les soucis qu’ils ont enduré pendant plusieurs années.
Les fonctionnaires affiliés à la CNAS ne trouveront aucune difficulté à s’approprier des documents nécessaires pour constituer un dossier médical ou même pour le remboursement de leurs frais médicaux qui se fera dans un délai respectable. Quant aux retraités, ils n’auront plus à faire des déplacements à la CNR (Caisse nationale des retraites) pour déposer leurs dossiers et attendre ensuite des semaines pour leur indemnisation. Ainsi, c’est la CNAS de leurs villes respectives qui se charge de tout.
Enfin, pour les malades chroniques qui possèdent des carnets de tiers payant, en cas de consultation médicale, c’est le médecin du contrôle médical qui se déplacera aux domiciles des malades ayant plus de 65 ans, quant aux autres moins âgés, c’est la CNAS qui leur réglera tous les frais médicaux.

Source : Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman