Nouveaux tarifs dès le 7 janvier dans les transports

Les transporteurs publics viennent de présenter à leur manière leurs vœux de «bonne année» aux usagers des transports.Une première du genre dans la wilaya de Aïn Témouchent, puisque c’est le bureau de wilaya du syndicat des transporteurs (UNAT), qui vient lui-même d’asséner la nouvelle à ses clients, en se fendant d’un avis placardé dans les bus de transport affiliés. Pour ce qui est de Béni-Saf, pas moins de 15 lignes intérieures ne dépassant pas les 30 kilomètres de distance et 4 au-delà de cette distance sont ciblées par cette augmentation. A titre d’exemple, la desserte reliant Aïn Témouchent à Béni-Saf passe de 25 à 35 Da la place, soit une augmentation de 40%.
S’agissant de l’axe Béni-Saf – Sidi-Safi, le taux d’augmentation est carrément de 50%, puisque le ticket de 10 Da coûtera désormais 15 Da, dès l’entrée en vigueur de la nouvelle grille, prévue pour le 7 janvier. Même son de cloche sur les lignes inter wilayas, où la place de Aïn Témouchent vers Oran passe de 60 à 80 Da, alors que la même destination à partir de la ville des thermes coûter 70 Da. Aussi, les usagers n’apprécient guère ce correctif, qui selon eux, relève des dérives du marché informel qui étend ses tentacules à tous les secteurs. Parmi eux, les usagers dont les obligations professionnelles leur imposent de se déplacer journellement: «Entre mon lieu de résidence et Béni-Saf, je fais le trajet 4 fois par jour, pour allaiter mon bébé. Alors que je payais auparavant 240 Da/jour, je dois désormais débourser 360 Da, soit 50% de plus. Avec toutes les autres charges, bonjour l’avenir!…» Une autre catégorie encore plus défavorisée concerne les étudiants obligés de se rendre à Tlemcen, Oran ou Sidi Bel-Abbès, pour ceux qui ont la chance d’être inscrits dans les wilayas limitrophes. Si le chef de Gouvernement Ouyahia reconnaît lui-même, que le montant de la bourse universitaire fixée à 2.700 Da/trimestre, est «dérisoire» et sachant que cette bourse n’a pas été «optimisée» depuis le début de la décennie 90, que prévoit donc l’UNAT pour ces jeunes, qui ne disposent pas toujours du transport aux frais de l’ONOU et font appel à l’aide de leurs parents, sachant que ces derniers sont loin de rouler sur l’or?…
Pour sa part, la Sogral qui gère la gare routière d’Aïn Témouchent annonce que les tarifs de transport à destination de Sidi Bel-Abbès et Tlemcen sont respectivement fixés à 80 Da et 110 Da, une augmentation que n’ont guère appréciée les usagers, qui l’accusent de s’être entendue sur leur dos avec les transporteurs. Pourtant, la part que prend la Sogral sur chaque billet de transport, ne dépasse pas les 10 Da, selon la destination. Son directeur justifie cette augmentation par les charges d’exploitation aussi lourdes que variées, ainsi que par le parc roulant réduit à 150 véhicules entre cars et Karsan. Pour le directeur des Transports, les tarifs de transport inter wilayas sont laissés à la libre appréciation des transporteurs et la Sogral ne peut qu’en profiter pour garantir sa pérennité et accomplir la mission qu’elle s’est assignée. Quant aux transporteurs, parmi eux M.B. assurant la desserte de Sidi Bel-Abbès et B.O. natif d’Aïn Témouchent, ils expliquent cette augmentation par le cherté de la pièce de rechange, des carburants (?…) et des charges du personnel (chauffeur et receveur) et enfin les 15.000 Da/mois versés à le Sogral, pour accéder à la gare routière et charger leurs passagers.
Enfin, pour donner une idée sur l’appréciation qu’ont certains de la notion du service public, pas plus tard que vendredi dernier, un transporteur assurant la desserte d’Oran, a carrément remballé les voyageurs qui devaient descendre respectivement à Hassi El-Ghella et à El-Amria. Il a fallu faire appel à un policier de service, pour que le transporteur accepte de laisser monter une dame, en échange du badge du receveur confisqué par l’agent. Un badge que ce dernier devait remettre à l’appui du constat d’infraction commise, avant de revenir sur sa décision. S’il en est ainsi, à quoi servent les chefs de quai de la Sogral au niveau de cette gare routière?…

Source : Voix-Oranie

10 Comments

  1. amine dit :

    Sogral c’est de la merde. et le transport de meme.
    Le car d’oran s’arrete pour vous faire monter dans le suivant et j’en passe.
    C’est un signe de la faiblesse de l’autorité ( direction du transport) .
    A quoi sert elle ? des incompétents qui savent meme pas comprendre des circulaire qui leurs sont adressés parfois.
    Et c’est aussi la faute au usagers.
    La concurence c’est bien, mais le transport est un besoin.
    Et il est mal de monopoliser des besoins juste comme ça.
    Pourquoi ne pas ouvrir le transport a l’ANSEJ.
    Plus de transporteurs, diminution du prix.Et après la qualité sera jugé par les usagers.
    dommage surtout pour les travailleurs journalier et les étudiants.

    Répondre
  2. Mohamed deza dit :

    Avant d’augmenter leurs tarifs les transporteurs devaient penser à nettoyer leurs engins qui sont de véritables poubelles et avoir un peu de respect et de considération pour leur clientèle et je pèse mes mots J ai fait le trajet Témouchent -El Amria.et j’ai remarqué des choses inconcevables Des sièges défoncés,un parquet jonché d’épluchures , de papiers ,et de boue séchée Des voyageurs debout dans l’allée serrés comme des sardines et un receveur irrascible qui hurlait pour les faire avancer vers l’arrière afin de gagner de la place et faire monter d’autres au mépris de la règlemenrtation
    La direction des transports devrait en tenir compte car le mépris des transporteurs envers leur clientèle est injurieux et doit être combattu
    Les utlisateurs de ce mode de transport doivent à leur tour créer des associations de défense des consommateurs pour combattre ce comportemenrtdans dans la légalité et ne compter que sur eux-même pour reconquérir leur fièrté puisque la direction des transports semble être soumise au dictact des tranporteurs

    Répondre
  3. amine dit :

    Entre nous : tout le monde, y compris les sois disant controleurs des commissions de transport savent la manière dont est traité l’usager.
    c’est pas une question de reglementation ( puisque il y a des lois pour les 200 ans a venir) mais une question de bon sens.
    « Travaillez fénéants » est un message que je lance aux représentant de chaque porte feuilles.
    En plus , je vien de lire dans un journal que le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche vien d’annuler les diplomes de centaines de jeunes qui ont suivie des études en egypte qui plus est avec effet rétroactif.

    Est il responsable ce bonhomme ? Je ne pense pas.
    Comment on signe des accords, on accorde des bourses, et le jeune part à l’étranger loins de sa famille, pour que le jour où il revienne, trouve des viellards pour lui dire qu’il n’avait pas a partir.
    Je pose une question a ce ministre : Monsieur, vous qui etes le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, trouvez vous logique de ne pas accorder d’équivalence à ces diplomés ?
    Moi je pense que vous avez totalement raison.Puisque meme les diplome de la fac d’oran ne sont pas reconnu par cette meme fac une année plus tard.
    Que dieu vous attire vers le droit chemin. Et j’espere que vous prendrez conscience de vos faits.
    Allah yjibe el khir !!!!

    Je sais plus quoi vous dire .

    Répondre
  4. mohamed basket dit :

    :oops: Un gd dommage ponser a augmenter les tarifs et oublier a rondre le deplacement tres confortable personne na poser la question pour ses accidents malgret une route a double voix monsieurs les responsables j’éspère que vous avez remarquez nos moyens de transports ct leurs états est ,avant de faire ses augmentations ils fallaient ponser a ces gds cercueils en deplassement ma3liche faire augmenter les tarifs mais dans de bonne conditions et que le voyageurs arrive en bonne états a sa destination :mrgreen:

    Répondre
  5. KADER dit :

    :razz: MERCI MAIS YA ENCORE BCP DE CHOSE A FAIRE DANS LE TRANSPORT

    Répondre
  6. admin dit :

    je partage tous votre avis
    en parlant de sogral ! je me demande pour quoi cette entreprise tard a refaire le tapis qui se trouve a l’intérieur de la gare routière et pourquoi l’APC de temouchent ne fait pas de méme pour la route qui mène a cette meme gare. je vais essayer de prendre quelque photo demain pour montrer l’état de la route.

    Répondre
  7. Mohamed deza dit :

    Il n’y a pas que les rues à retapisser il y a l’écairage public qui laisse à désirer à certains endroits de la ville Et il y a aussi la circulation routière à réorganiser à certains croisements(à proximité de la mosquée et les urgences)où malgré les trios de policiers qui gesticulent et qui sifflent pour réguler la circulation (et qui téléphonent aussi) celle -ci reste très perturbée à cause du manque de civisme de certains automobilistes qui ne respectent pas le code de la route et des piétons qui traversent n’importe où sans tenir compte des dangers de la route
    Circonstances atténuantes pour ces derniers :D es passages piétons il ne reste que des traces à peine visibles
    Et la propreté :! Parlons-en Et dire qu’il y a un panneau à l’entrée de la ville à proximité du passage à niveau écrit en trois langues qui invite la population à garder leur ville propre
    LA PROPRETE EST L’AFFAIRE DE TOUTE LA POPULATION
    WA NADAFA MIN EL IMANE :mrgreen:

    Répondre
  8. kadirou dit :

    c pas possible sa :neutral: ..il faut pensé que ns somme des étudiants comeme!!
    en a programé 1 gréve mais tt le monde a eu peur de sa magesté le chef de Gouvernement Ouyahia
    mais alah ghalab

    Répondre
  9. nassim dit :

    tu dis mr que tu as peur de chef du gouvernement ouyahia. je te jure c’est le meilleur des ministres. si tu lui écris tu auras gain de cause mieu que d’ecrire aux autres ministres et memes le président. donne lui des details sur affaire. de cooruption. il sera suspendu le lendeman

    Répondre
  10. bel-air dit :

    c’est a bel air que l’augmentamentaion et les choses se preparent da’avance

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman