Objectif prioritaire de l’ADE

La direction de l’Algérienne des Eaux (ADE) de la wilaya de Aïn Témouchent vient de tirer un bilan significatif de ses factures impayées à l’échelle de son secteur de compétence et dont le montant s’élève à plus de 10 milliards de cts, retenus par ses abonnés, tous secteurs confondus. Cette entreprise étatique qui vient de prendre possession de son nouveau siège, au chef-lieu de la wilaya, après avoir siégé auparavant à Chaâbet El-Lham, dispose de trois centres payeurs, localisés respectivement à Ain Témouchent, avec 4 milliards de créances, Béni-Saf avec 2 millions de cts et le pompon qui revient à la daïra d’El-Amria avec ses 4,2 milliards de créances. Selon le 1er responsable de l’ADE, 2 milliards de créances sont détenues sur les seules APC, qui comptent également la Sonelgaz parmi leurs principaux créanciers.
A signaler que l’ADE gère actuellement plus de 20 communes, les 8 restant encore sous la coupe des services des eaux relevant des APC. C’est ce qui incite le directeur de l’ADE à leur réclamer le paiement de leurs dus, pour permettre à son entreprise d’assurer l’entretien et la maintenance des équipements qui servent à leur garantir un approvisionnement régulier en eau potable. A signaler enfin, que l’approvisionnement en eau s’est particulièrement amélioré ces derniers temps, sur tout le secteur contrôlé par l’ADE, et ce, contrairement à la crise vécue lors de l’été dernier.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman