Ould Abbès persona non grata

ould-abbesEnfin, la campagne électorale prend du relief à Témouchent. En effet, après la pique assassine d’Ahmed Ouyahia à propos de « la politique papa Noël » lors du meeting qu’il y a tenu dimanche dernier, la réponse du berger à la bergère qui devait venir de Djamel Ould Abbès a été annulée. En effet, la visite que devait faire aujourd’hui le ministre de la Solidarité nationale à Aïn Témouchent n’est plus à l’ordre du jour, selon les services de la wilaya. Du coup, le point de presse et le communiqué du RND dénonçant le déplacement de celui qui a été élu député à Témouchent lors des dernières législatives et qui est un de ses enfants ont été annulés. Pour d’aucuns, le RND vient de remporter une victoire qui ne risque pas de rester sans conséquence sur la suite de la campagne électorale.
De la sorte, Djamel Ould Abbès, en sous-estimant la réaction de ses adversaires, a commis une grosse bévue politique. Il avait cru pouvoir rééditer sa campagne électorale à la députation en toute quiétude. Les messages qui lui ont été adressés ainsi qu’au ministère de l’Intérieur en particulier ont insisté sur le branle-bas de combat mis en marche par le RND. Ses militants s’étaient mobilisés pour que le parcours du ministre soit marqué par des manifestations, avec en prime des jets de tomate.
Du côté du RND, le seul parti à avoir présenté une liste dans chaque commune de la wilaya au même titre que le FLN, on remettait en cause cette visite qui devait selon le programme officiel donner lieu à l’attribution d’aides de 100 000 DA au titre du logement rural dans certaines communes. « Comment se fait-il que le ministre n’a pas tenu ses promesses immédiatement après les législatives et qu’il vienne interférer pendant la campagne électorale pour les tenir, principalement dans les communes qu’on sait acquises au RND ? »

Source: EL Watan

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman