Ouverture de 21 centres de vacances

plageLa direction de la Jeunesse et des Sports de la wilaya d’Ain Témouchent prévoit l’ouverture de 21 centres de vacances et de loisirs (CVL) sur son territoire de compétence, en vue d’y accueillir 15.000 enfants durant la période estivale, 8 de ces centres étant réservés aux protégés de la direction de l’Action sociale (DAS), alors que 10% des effectifs sont alloués aux colons issus de la wilaya. A titre comparatif, au cours de la saison écoulée, 16 CVL ont permis d’accueillir pas moins de 9.131 enfants. En matière d’animation culturelle et artistique, ont été programmées pas moins de 43 soirées musicales et folkloriques sur les plages respectives de Bouzedjar, Béni-Saf, Rachgoun, Sassel et Terga, sans compter les après-midi récréatives.
Sur ce plan, la plage de Terga promue au rang de plage-pilote bénéficierait du plus gros quota de soirées festives. Il est à noter que toutes les troupes musicales et/ou folkloriques sont issues de la wilaya d’Aïn Témouchent. En plus de cette perspective, la DJS accueille, depuis le 24 juin courant, des adolescents issus des wilayas respectives de Naâma et Béchar, dans le cadre des échanges inter auberges, initiés par le ministère de tutelle, sous le slogan «Mieux connaître l’A1gérie». Ce programme prévoit dans le même sillage des caravanes de sensibilisation au sein des CVL et sur les plages, où interviendront différents partenaires.
Ces séances porteront entre autres, sur les dangers des maladies sexuellement transmissibles (MST), avec le concours de l’association «Club Santé», ainsi que sur le travail des enfants et la pollution de l’environnement et du milieu. Par ailleurs, des journées de sensibilisation et d’information sont destinées aux directeurs et gestionnaires des CVL, afin de garantir le meilleur achat des produits alimentaires, l’hygiène qui doit les entourer et le respect de la réglementation commerciale.
Enfin, au grand bonheur des colons, la direction de l’Artisanat présentera des ateliers pour la conception d’objets artisanaux, qui viendront s’ajouter aux jeux récréatifs et d’animation, sous formes de sketchs et comédies burlesques cernant les thèmes sus mentionnés. A rappeler que la DJS se réserve le droit d’inspecter les CVL, pour veiller aux meilleures conditions d’accueil et de séjour des petits colons, avec à la clé, le suivi des directeurs de centres et de leurs animateurs stagiaires durant toute cette période estivale.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman