Placement dans des familles d’adoption

La DAS d’Aïn Témouchent vient de procéder au placement de 06 enfants abandonnés, originaires de la wilaya d’Adrar, au sein de familles témouchentoises. Une opération humanitaire qui fait suite à celle organisée le mois dernier, laquelle a permis à 13 enfants de Béchar de vivre dans un foyer d’accueil au niveau de la wilaya d’Aïn Témouchent. Depuis le début de l’année, ce sont au total 26 enfants abandonnés et provenant des hôpitaux du sud pour la plupart qui ont bénéficié de ces actions de placement dont l’issue est précédée d’enquêtes effectuées auprès des familles d’accueil, afin d’évaluer les conditions de vie de ces dernières et garantir aux enfants une insertion normale.
Les mères célibataires, selon la loi, ont 03 mois de réflexion pour faire valoir leur droit de récupération. Au-delà de ce délai, l’abandon définitif est prononcé. Les enfants recueillis par la wilaya d’Aïn Témouchent ont séjourné dans des hôpitaux de localités ne disposant pas de centres appropriés pour l’enfance abandonnée, tout comme du reste celle d’Aïn Témouchent. A ce propos, quel sort a-t-on réservé à la petite Méroua, née trisomique, toujours hospitalisée au service de pédiatrie de l’EH Medeghri et qui attend son placement dans une structure spécialisée, faute de famille d’accueil, malgré plusieurs appels. Ni la DAS ni le wali le tuteur légal n’ont pris pour l’instant de décision concernant ce cas.

Source : Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman