Plus de 300 millions de DA recouvrés

Désormais, l’agence CNAS de Aïn Témouchent, dont le directeur M. Ghali vient d’être muté à Tlemcen pour occuper le même poste, compte parmi les agences les plus performantes au niveau national. C’est ce qu’a révélé M. B. Zebbar directeur général de la CNAS lors de son périple effectué tout récemment dans plusieurs wilayas de l’ouest du pays dont Aïn Témouchent. Selon lui, l’agence en question est extrêmement importante pour avoir réalisé des performances et ce, en dépit des difficultés qu’elle a connues “mais c’est une agence qui est équilibrée du point de vue financier”. En ce qui concerne les créances des administrations, des collectivités publiques ainsi que des entreprises économiques l’agence de Aïn Témouchent est parvenue en un laps de temps à recouvrer 300 millions de DA sur un montant global de plus de un milliard de DA.
Aussi, conformément à la politique nationale sur la sécurité sociale qui s’articule autour de trois points, le staff dirigeant ainsi que le personnel au niveau de l’ensemble des centres payeurs ont réussi à améliorer les conditions de prise en charge des assurés sociaux sur le plan de l’accueil, de l’humanisation, de l’orientation de la prise en charge des doléances des assurés sociaux et leurs ayants droit mais aussi et surtout à maintenir la santé financière du système de sécurité sociale. Par ailleurs et concernant le système de la carte à puce Chifa, la wilaya de Aïn-Témouchent qui n’était pas concernée après le lancement du système le 27 janvier 2008 est donc prévue pour cette fois-ci. Ce seront alors des milliers d’assurés sociaux et leurs ayants droit qui vont bénéficier des avantages de ce nouveau système qui concernera au début la catégorie la plus vulnérable des assurés en particulier les retraités et les malades chroniques. Pour ce faire, le DG de la CNAS nous apprendra que le centre payeur numéro 2 de AÏn-Témouchent qui a été entièrement rénové s’apprête à accueillir ce nouveau système.
Cependant, le premier responsable de la caisse nationale de sécurité sociale évoquera quelques difficultés qui existent encore et qui ont retardé l’échéance. “Peut-être qu’il y a des problèmes avec Algérie Télécom que je prendrai en charge aussitôt que je rentrerai à Alger”, nous fera savoir M. Zebbar qui nous informera que le centre payeur de Hammam Bou-Hadjar sera connecté au centre de calcul. Dans le même sillage, le DG de la CNAS qui n’a pas caché sa satisfaction quant aux résultats escomptés, apprendra au personnel la réalisation prochaine prévue en 2009 d’un nouveau siège spacieux de l’agence. Enfin, au sujet de l’affaire des détournements commis au préjudice de la CNAS, le DG n’a eu d’autres mots que de déclarer à Liberté que la confiance n’exclut pas le contrôle.

Source : Liberté

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman