Plus de 3.000 nouveaux emplois

Plus de 3.000 postes d’emploi ont été créés pour la wilaya d’Ain Témouchent, dans le secteur économique (public et privé), au profit des jeunes âgés de 18 à 35 ans, et ce, dans le cadre du dispositif d’aide à l’insertion professionnelle (DAIP). Ce dispositif a été mis en place par le ministère du Travail et de la Protection sociale, depuis le mois de juin à ce jour, rappelle-t-on au niveau des services de l’Emploi de la wilaya d’Aïn Témouchent. C’est grâce à ce nouveau dispositif, souligne-t-on, que les 28 communes de cette wilaya ont pu recruter un grand nombre de jeunes chômeurs, occupés actuellement à des tâches de nettoiement, de peinture, d’élagage d’arbres, d’entretien d’espaces verts, d’enlèvement des détritus et de curage des regards, des avaloirs et autres caniveaux.
Ces jeunes disposent d’un contrat d’une année renouvelable et il est même envisagé de retenir les meilleurs éléments, qui répondraient aux critères de performance souhaités, pour combler les créneaux accusant un déficit en personnel au niveau des communes. Pour rappel, ces recrues touchent 12.000 Da/mois, soit le montant fixé pour le SNMG.
Il faut dire que le dispositif DAIP vient en temps opportun à la rescousse des collectivités locales, confrontées ces derniers temps à des tâches ingrates ? Ce dispositif a donc contribué à soulager les communes qui ressentent un léger mieux, notamment en matière d’hygiène et de salubrité publiques, ainsi qu’en matière d’embellissement et d’entretien des espaces verts. Malheureusement, les dernières pluies risquent de donner beaucoup de travail de réhabilitation et de nettoiement à ces nouvelles recrues, au point de mériter bien plus que leurs salaires.

Source : Voix-Oranie

5 Comments

  1. admin dit :

    eux au moins ils ont le smig pas comme nous les prés emploi, bac+5 et je reçois 5400 dinar par mois :neutral:

    Répondre
  2. ??Amine dit :

    Je te l’ avais dit admin …………………

    Répondre
  3. nawal dit :

    t’as raison admin eux au moins ont le smig pas comme les jeunes diplomes

    Répondre
  4. Mohamed deza dit :

    Tout d’abord je demande pardon aux personnes qui se sentiront visées par mon franc-parlé
    Cesjeunes qui se suffisent avec 12 000 DA se sentent investis d’une responsabilité . Ils s’assument et ne réchignent pas devant la besogne soi-disant dégradante Ils ne se lamentent pas sur leur sort .Ils ne tiennent pas les murs en scrutant l’horizon lointain et rêvant d’une existence aléatoire dans un occident décadent Ils participent au développement de leur pays à leur manière et il faut leur rendre hommage Ce n’est pas le cas de ces apprentis « cols-blancs qui ne rêvent que de bureau lambissé et de secétaire genre Adriana K

    Répondre
  5. ??Amine dit :

    Je suis avec toi sur ce sujet , mais le grand probleme est un problème de reconnaissance.
    Par exemple, il y a des filière, dont la personne « perd » quatre année (04) de sa vie pour q’un jour on lui dit tout simplement : « Votre diplome n’est pas reconnu » tel le cas des biologistes et j’en oubli.

    Mais il ne faut pas comprendre que les nouveau diplomé sont jaloux de ceux qui font un travail honorable et rendent service à la société.

    C’est aussi un problème de « personne », puisque nos jeunes comptent plus sur l’état que sur eux même.
    Certes, la vie n’est pas rose, mais il faut se donner les moyens et se créer les chances de réussir.

    Allors bougez vous et créez vous vos chances, car plus vous êtes motivés plus vous réussirez.

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman