Plusieurs arrestations dans les quartiers chauds

Les forces de sécurité composées de la police et de la gendarmerie ont mené, durant la nuit de jeudi à vendredi, une opération coup-de-poing à travers les huit chefs-lieux de daïra. L’opération menée par le commissaire Bourouis Abdelkader, chef de la police judiciaire, a débuté à 23h après un léger briefing lorsque les forces de sécurité combinée composée de 70 éléments des deux corps précités, soutenus par des chiens renifleurs et une douzaine de véhicules, ont investi le premier quartier chaud de la ville, celui des 120-Logements, plus connu sous le nom de « M6″. En deux minutes, la cité fut cernée par les forces de l’ordre qui se sont scindées en quatre groupes. Un groupe de jeunes fut surpris au niveau du parking lorsque les policiers pointèrent leur nez au moment où un jeune tentait de dissimuler une bouteille de vin. Il s’agit d’un repris de justice qui vient de bénéficier de la grâce et qui a été invité à rejoindre son domicile.
L’opération de contrôle d’identité se poursuivit jusque dans les petits coins de ce quartier où le moindre mouvement de personne est repéré. C’était le cas pour ce jeune à moitié ivre qui tentait de se débarrasser d’une balle d’un pistolet automatique de calibre 7,65. Embarquement immédiat vers le commissariat. Le ratissage du quartier a été bénéfique puisque plusieurs jeunes soupçonnés et sans papiers ont été embarqués dans un état avancé d’ivresse et bourrés de drogue. Au niveau du petit bois, lieu de prédilection des soûlards de tout bord, les policiers furent soulagés. Le bar d’à côté a fait l’objet d’une décision de six mois fermeture de la part des services de la wilaya. L’endroit est très calme. Il est 2h du matin. Une moto grosse cylindrée japonaise avec à bord deux jeunes sans casque ni papiers fut interceptée à l’entrée de la ville à proximité de l’hôtel Bel Air II. Ils furent escortée jusqu’au siège de la Sûreté de wilaya par deux véhicules de la police. Au quartier Saint-Roch, tous les coins et recoins ont été passés au peigne fin. À Haï Moula Abdelkader, une seule arrestation a été opérée. Celle d’un conducteur de véhicule pour défaut de permis de conduire. Les policiers ont saisi cette occasion pour obliger les organisateurs de fêtes de mariage de diminuer la sonorisation de la musique qui représentait une nuisance pour le voisinage. Les autres groupes qui activaient dans les autres quartiers ont réussi à mettre la main sur plusieurs jeunes, des repris de justice pour la plupart. Le gros de l’effectif des gendarmes soutenus par des policiers et des chiens renifleurs a effectué une descente spectaculaire au niveau des localités de Sidi Ben Adda, Chatt El Hillal et la plage du Dimanche, laquelle descente a tranquillisé résidants et vacanciers avec plusieurs arrestations de jeunes sans papiers surtout. L’opération coup-de-poing qui sera menée régulièrement s’est achevée aux environs de 4h du matin.

source: liberte-algerie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman