Plusieurs biens wakfs récupérés

Plusieurs biens wakfs ont été récupérés par la direction des Affaires religieuses de la wilaya d’Aïn Témouchent en application des instructions du ministère de tutelle, a indiqué, lundi, le directeur du secteur. La direction a récupéré, dans ce cadre, une superficie de 20,55 hectares de terres agricoles à Oulhaça qui avaient été intégrés dans le Plan d’occupation de sols (POS) de la localité de Ougadi, signale-t-on. La superficie totale de ces terres biens wakfs atteignent actuellement 72,55 hectares, rappelle-t-on. Elles sont louées à des tiers. Deux églises implantées respectivement à El-Malah et Aïn Larbaâ, ont été, par ailleurs, restituées à la direction des Affaires religieuses, poursuit-on, avant de signaler qu’un dossier portant récupération d’un terrain agricole de 14,66 hectares à Aïn El-Kihal a été déposé auprès des services concernés de la wilaya. Parallèlement, et dans le domaine de la recherche des biens wakfs de la wilaya d’Aïn Témouchent, la direction a retrouvé 26 biens, dont six ont été récupérés avec leurs contrats administratifs.
Cette opération, précise-ton, a été menée en coordination avec les différentes directions et services administratifs, dont les Domaines, la Conservation foncière, les Hypothèques, les Services agricoles ainsi que les directions des wilayas environnantes (Tlemcen, Sidi Bel-Abbès et Oran). Vingt et un livrets fonciers ont été par ailleurs, obtenus sur un total de 39 dossiers déposés auprès de la Conservation foncière. Dans le domaine de la préservation de ces biens, la direction des Affaires religieuses de la wilaya a procédé à la régularisation foncière de 20 infrastructures cultuelles, sur un total de 42 dossiers déposés auprès des services des Domaines. Celle ci a été instruite pour la révision des prix de location des biens wakfs, précise-t-on.
La direction des Affaires religieuses a également procédé à la régularisation de la situation foncière de l’ancienne mosquée d’Aïn Témouchent érigée en 1837, de huit autres structures dont quatre mosquées, deux écoles coraniques et deux extensions de mosquées objets de dons au profit de la direction. Les biens wakfs de la wilaya sont constitués, par ailleurs, de 113 logements dont 101 sont exploités, sept commerces, trois douches, a rappelé le directeur des Affaires religieuses, avant de signaler que le ministère de tutelle procède actuellement à la création d’un Office national chargé de la recherche des biens wakfs, ainsi que de leur protection, gestion et exploitation.
Des recommandations de la commission de l’Education, de l’Enseignement, de la Formation professionnelle et de la communication, adoptées dimanche par les membres de l’APW d’Aïn Témouchent, ont demandé la récupération des logements biens wakfs loués à des tiers, outre la location des logements inexploités. L’assemblée a également demandé la révision des loyers des commerces wakfs que les bénéficiaires doivent entretenir. Enfin, les élus ont proposé la création d’une commission de wilaya pour la recherche des biens wakfs.

Source : Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman