Points noirs à l’origine d’inondations

Réagissant aux dernières pluies ravageuses, qui se sont abattues sur le chef-lieu de la wilaya d’Aïn Témouchent, le P/APC a désigné une commission communale et technique, en vue de procéder à des tournées visant à localiser les points noirs, qui obligent les eaux de pluie à stagner, même si des avaloirs existent à proximité. En général, ces derniers ne sont plus en mesure d’assurer leur mission pour différentes raisons, allant de l’obstruction à la canalisation trop étroite pour permettre à l’eau de s’évacuer rapidement. Cette tournée de contrôle qui a pris plusieurs jours à sillonner la ville de Aïn Témouchent, a permis de recenser les quartiers qui nécessitent la rénovation de leurs réseaux d’évacuation des eaux de pluie avec des canalisations de diamètre plus important. C’est ainsi que 9 projets vont cibler les points noirs recensés, maintenant que des fiches techniques ont été établies.
Ne s’en tenant pas là, pour faire face aux conséquences du mauvais temps, le P/APC a préconisé la mise en place de nombreuses équipes chargées spécialement du nettoyage et du curage des avaloirs et autres regards, et cela, en collaboration avec la direction de l’Office national d’assainissement (ONA) de Aïn Témouchent. C’est ainsi qu’à ce jour, plus de 600 avaloirs ont été nettoyés et curés à l’aide d’un camion cureur. Ce faisant, dans le cadre de recrutement des jeunes chômeurs, répondant aux critères du nouveau dispositif, l’APC de Aïn Témouchent a vu porter son quota à plus de 300 éléments, affectés spécialement aux travaux de nettoyage de la ville.

Source : Voix-Oranie

One Comment

  1. nordine dit :

    salut administrateur,bon voilà on souhaitent que ces intempéries seront très bénéfique pour tout le peuple algérien.merci

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman