Pour mieux sécuriser l’Hôpital Dr Benzerdjeb

Un essai d’équipements de détection et de matériels d’incendie, à utiliser en cas d’alerte, a été effectué à l’Hôpital Dr Benzerdjeb de Aïn Témouchent, à la demande du Dr Assi, patron de cette nouvelle infrastructure hospitalière. Cette collaboration, somme toute naturelle, en raison de la mitoyenneté dont cet hôpital bénéficie avec la direction de la protection civile, distante de quelques mètres seulement, a donné l’occasion au personnel de sécurité de l’hôpital et aux éléments de la protection civile de se familiariser, respectivement, avec le matériel de lutte anti-incendie d’une part et d’autre part de mesurer l’importance des équipements hospitaliers très sophistiqués, comme le panneau de détection informatisée de source de chaleur anormale ou tout autre incident de fonctionnement, comme l’arrêt inopiné d’un ascenseur objet d’un dysfonctionnement quelconque.
A signaler que cette période d’entraînement, combinée par la protection civile pour familiariser les agents de sécurité de hôpital, aura duré pas moins d’un mois, pour se terminer mercredi dernier à 15h00, par un exercice de simulation d’un incendie «déclaré» au 4ème étage, avec évacuation des blessés par les issues de secours extérieures, les pompiers se servant de cordes et d’échelles. De même, un essai en cas de panne d’ascenseur, toujours au 4ème étage, a permis de dégager les personnes bloquées au bout de deux minutes. Il ne reste plus à espérer qu’à renouveler souvent ce genre de manoeuvre, pour que chacun arrive à maîtriser son rôle dans le processus de préservation de cette infrastructure occupant quelque 17 ha de superficie et qui a coûté des centaines de milliards aux caisses de l’Etat.

Source : Voix-Oranie

One Comment

  1. fahim dit :

    il faut mieux savoir preserver se q’ on a et chercher d’ ameliorer la qualitè des prestations avèc conscience.

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman