Pour un tourisme qui dure toute l’année

La nouvelle stratégie du ministère de l’Aménagement du territoire, de l’Environnement et du Tourisme repose sur «la mise au centre d’intérêt la commune balnéaire ». A indiqué, jeudi le directeur général du Tourisme auprès de la tutelle, M. Hamdadou Mokhtar. Précisant que cet intérêt»sera octroyé à ces collectivités locales tout au long de la saison touristique». «Le terme estival ayant été remplacé par touristique, afin de ne pas restreindre cette activité aux seuls trois mois d’été», a-t-il tenu à rappeler, avant d’ajouter «le tourisme, c’est toute l’année. Le tourisme balnéaire doit aussi sortir de la plage». Cet intérêt de la commune balnéaire doit concerner également, a-t-il signalé, «aussi bien la plage que l’après plage, villages et villes. Cela en vue d’amener ces communes à devenir belles, sécurisées et remplissant les règles d’hygiène».
Dans ce cadre, a précisé le directeur général du Tourisme, «une nette amélioration a été relevée durant l’ouverture de la saison touristique 2009″. Le lancement de cette année s’est effectué dans de meilleures conditions et ce sont là «des supports d’actions de promotion du tourisme à l’avenir», a-t-il ajouté. Dans la démarche du ministère, a-t-il rappelé par ailleurs, «le partenariat public/privé est primordial. Ce sont des partenaires privilégiés». La stratégie de la tutelle repose également, a signalé M. Hamdadou, sur «la valorisation de la destination Algérie, le plan qualité tourisme et la création de pôles d’excellence touristique». «Pour promouvoir cette plage naturelle de deux kilomètres » (la plage de Sbéat) 150 millions de dinars, dont 100 millions pour la réalisation de la route d’accès, ont été à la plage. «Une enveloppe globale de 445 millions de dinars a été débloquée dans la wilaya d’Aïn Témouchent, dans le cadre des préparatifs de la saison touristique estivale», a-t-il rappelé. Sur ce montant, le secteur des Travaux publics a mobilisé 340 millions de dinars pour le dédoublement, le revêtement et l’aménagement de plusieurs routes menant aux plages, selon ce responsable. Le secteur de l’Hydraulique a, quant à lui, consacré une somme de 95 millions de dinars pour l’alimentation en eau potable et l’assainissement des plages.
Dix millions de dinars ont été dégagés, en outre, au titre des PCD (Plans communaux de développement) pour l’amélioration des conditions d’accueil au niveau des plages. Le programme d’ouverture de cette saison touristique a notamment porté sur l’organisation de plusieurs expositions des activités des secteurs concernés, dont le Tourisme, la Santé, le Commerce, la Culture et autre Protection civile. Après le défilé de 2 000 enfants participant à cette cérémonie, des exhibitions sportives ont été présentées, ainsi que des simulations de sauvetage de noyés par la Protection civile.

Source : Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman