Première opération pilote de fermes aquacoles

Pas moins de 18 communes seront touchées par la fertilisation de l’eau d’irrigation et l’élevage aquacole issu des bassins des fermes exploitées dans la wilaya de Aïn Témouchent. Une première opération pilote vient d’être lancée conjointement par les directions de la Pêche et de l’Agriculture (DSA) de la wilaya d’Aïn Témouchent, à travers les fermes de 18 communes sur les 28, que compte la wilaya. Expérience qui prévoit le peuplement de plus d’une centaine de bassins d’irrigation par des poissons destinés à la consommation locale.
Ces bassins rappelle-t-on, ont été construits il y a pas mal de temps dans le cadre du FNDRA et la commission mixte créée à cet effet, a fait procéder à des lâchers d’alevins de l’espèce Terpia, un petit poisson qui sera assez gros dans les 6 mois, pour nourrir les familles des fellahs. L’objectif visé par cette opération est d’inciter ces derniers à élever du poisson, pour leur éviter d’une part de l’acheter ailleurs et d’autre part d’utiliser à bon escient l’eau fertilisée par les poissons à des fins d’irrigation, pour améliorer leur production de maraîchages. A signaler que ces espèces d’élevage aquacole sont ramenées des fermes du centre du pays.
Par ailleurs, dans le même sillage, il sera bientôt procédé au lâcher de milliers d’alevins au niveau des barrages et autres retenues collinaires, pour que les fellahs puissent bénéficier de ces nouvelles ressources alimentaires et veiller à la pérennité de leurs élevages aquacoles, pour diversifier et améliorer la production piscicole.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman