Premières pluies bénéfiques pour les fellahs

Si les premières pluies qui viennent d’arroser la région d’Aïn Témouchent, durant la fin de semaine écoulée, ont été accueillies avec grande satisfaction par les paysans, il semble néanmoins que la campagne des labours-semailles, reviendra plus cher, sachant que le tarif de l’heure de labour est passé de 300 à 500 Da, soit 40% d’augmentation. Une campagne 2007/2008, pour laquelle plus de 1.500 tracteurs sont déjà mobilisés et qui est programmée officiellement pour la fin des fêtes de l’Aïd El-Fitr. Déjà certains fellahs ne se sont pas faits prier pour commencer les labours, ce qui leur a déjà donné une idée du tarif de l’heure de prestation. Un tarif qui a déjà pris l’ascenseur, en passant de 300 à 500 Da de l’heure, soit 40% d’augmentation.
Par ailleurs, plus de 75% des fellahs ont réservé leurs semences de leur récolte de la campagne des moissons-battages passée, tandis que les autres les ont acquises auprès des CCLS, ouvertes au niveau de plusieurs unités de la wilaya. A signaler, que cette campagne prévoit d’emblaver entre 95 et 100.000 hectares, dont 4.000 à 5.000 hectares pourrait être récupérés de l’arrachage de la vigne, qui bat déjà son plein.
Mieux, si tout se passe normalement, les spécialistes du domaine prévoient déjà, en réunissant les conditions techniques à une bonne pluviométrie, que la wilaya d’Aïn Témouchent pourrait dépasser 1,3 million de quintaux aux moissons prochaines. Pour ne pas déroger à ses habitudes, la wilaya d’Ain Témouchent est la première à se lancer dans la campagne des labours-semailles dans tout l’Ouest Algérien.

Source: Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman