Préparation de la campagne des moissons-battages

La direction des services agricoles (DSA) de la wilaya d’Aïn Temouchent, a déclenché une opération de recensement de l’état des 350 moissonneuses-batteuses du parc agricole, dont 210 demandent à être réparées en prévision de la prochaine campagne des moissons battages, en espérant que l’enveloppe allouée de 4 milliards de cts réussira à couvrir les frais de réparation. Il faut dire que plus de 75% de ces engins sont localisés dans la daïra de Aïn El-Arbaâ, laquelle couvre la plaine de la Mleta. L’opération de recensement a fait ressortir que 210 moissonneuses nécessitent des réparations. La DSA a pris attache avec les services techniques de l’ONAMA, pour procéder aux contrôles de ces machines et répertorier toutes les pièces à changer, en vue d’établir une facture pro forma globale, sachant que la DSA ne dispose à cette fin que d’une enveloppe de 4 milliards de centimes.
Une somme destinée spécialement au dépannage de ces moissonneuses, mais que les spécialistes estiment insuffisante en raison de la rareté qui fait la cherté des prix des pièces de rechange. Néanmoins, les services agricoles restent confiants dans le bon déroulement de la prochaine campagne des moissons battages. Il faut dire que la DSA entend doubler la production au demeurant modeste de l’année écoulée, en estimant que si les pluies continueront à ce rythme jusqu’à la fin du mois d’avril, on pourra affirmer que la saison céréalière est sauvée, et ce, en dépit des retards et entraves rencontrés dans l’acquisition des semences par les fellahs. Ces derniers se souviendront longtemps de la mauvaise mise en scène de l’attribution des crédits RFIG, que bon nombre de céréaliers taxent de ratage retentissant et qui aura fait que sur les 95.000ha destinés à l’emblavement, ce dernier n’aurait pas dépassé les 70.000ha, soit moins de 74% de l’objectif fixé.
Toujours est-il qu’une fois que la campagne des moissons battages sera terminée dans la wilaya d’Aïn Témouchent, ces engins seront dirigés vers les wilayas limitrophes (Sidi Bel-Abbès, Tlemcen et Oran).

Source :  Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman