Près de 14,5 milliards pour 3.638 handicapés à 100%

A l’issue des séries d’expertises médicales subies, 1.100 personnes examinées ont été déclarées handicapées à 100% et bénéficieront de la pension complète, ce qui porte le nombre global de cette catégorie à 3.638 pensionnés, lesquels seront couverts par un budget de 144,6 millions de dinars. La plupart des personnes concernées sont affectées d’un handicap moteur, mental, visuel de naissance ou congénital ou même d’un poly handicap. Ces 1.100 nouveaux bénéficiaires viennent s’ajouter ainsi aux 2.538 qui les ont précédés, pour porter leur total à 3.638 pensionnés. Entre-temps, la pension de 3.000DA/mois a été revue à la hausse pour passer à 4.000DA, à compter du 1er juillet 2007.
A cet effet, le ministère de la Solidarité nationale a dégagé un budget de 144.600.000,00DA pour la couverture de ces pensions à l’échelle de la wilaya, rapporte un cadre de la DAS. Les nouveaux bénéficiaires ayant subi la visite d’expertise médicale en novembre percevront les deux mois de novembre et décembre 2008, à savoir une pension de 8.000DA. Quant à ceux qui ont été examinés en décembre seulement, ils ne percevront que la seule pension du même mois. Cette opération d’expertise a permis de débusquer des faux handicapés, dont le nombre n’a pas été précisé dans le communiqué et qui percevaient des pensions complètes (100%). Ces derniers se sont vus retirer leurs cartes de handicap à 100% établies précédemment, et ce, alors qu’ils étaient en train de renouveler le dossier ouvrant droit à la pension à 100%. En revanche, beaucoup de familles démunies et nécessiteuses ont exprimé leur satisfaction, sachant que la prise en charge d’une personne handicapée leur revient très chère. Une mère de handicapé en a profité pour souhaiter que les produits pharmaceutiques lui soient remboursés par la CNAS. Elle dit avoir attendu depuis plus de trois années de souffrances socioéconomiques.
Pour rappel, la pension de 4.000DA est attribuée uniquement aux handicapés lourds âgés de 18 ans et plus, selon notre source. Toutefois, les parents des enfants handicapés à 100%, plaident pour l’extension de cette faveur aux enfants handicapés de moins de 18 ans, puisque les mêmes catégories de handicap frappent ces jeunes, sans discrimination d’âge.

Source :Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman