Privés de la gratuité des livres scolaires

La distribution des livres scolaires a été lancée pour les élèves issus de tous les cycles, parmi eux les enfants de l’ensemble des enseignants, sauf ceux des retraités de l’enseignement, qui n’arrivent pas à comprendre cette discrimination à leur endroit et crient à l’injustice. Certains retraités du secteur de l’Education sont venus en effet, réclamer ce qu’ils considèrent comme leurs droits légitimes, auprès de la direction de l’Education et pour connaître les raisons de cette exclusion d’un nouveau genre, au moment où leur pension leur suffit à peine pour survivre.
Selon l’un des plaignants, M. Bessahih Saïd en l’occurrence et qui habite la ville d’Aïn Témouchent, son fils scolarisé n’a pas bénéficié de livres dans son établissement. S’étant déplacé lui-même pour en connaître les raisons auprès du directeur, ce dernier lui aurait fait part d’une circulaire ministérielle exigeant que les livres soient distribués gratuitement et uniquement aux seuls enfants des enseignants encore en fonction. Face à ce fait accompli, le même retraité dira qu’il ne comprend pas pourquoi des enseignants retraités qui ont consenti tant de sacrifices, fassent l’objet de tant de discriminations de la part d’un secteur qu’ils ont contribué à développer durant toute leur carrière. Certains en sont même tombés malades ou ont succombé à leur tâche, les plus chanceux étant sous encore sous traitement.
De plus, quel est le pourcentage d’enseignants retraités ayant encore des enfants scolarisés à charge? Une goutte dans un océan… Et que représente la valeur d’un livre scolaire pour le budget de l’Education par rapport à la blessure morale que subissent ces retraités de l’enseignement?… Une autre goutte dans un autre océan…

Source: Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman