Programme culturel estival

parsoleLa saison estivale a bel et bien été inaugurée au niveau de la wilaya d’Aïn- Témouchent. La direction de la Culture de la wilaya a élaboré un programme culturel et artistique consistant qui sera présenté durant tout l’été au chef-lieu comme en bord de mer. Et comme suite logique, beaucoup d’associations culturelles se demandent si elles sont inscrites pour y participer. Sans attendre, certains présidents et animateurs associatifs revendiquent la plus importante part dans le programme d’animation précisant que la priorité doit être accordée aux artistes et hommes de culture locaux pour la simple raison que ce sont eux qui font tout le boulot à longueur d’année.
Cette fois-ci, l’on remarquera que le secteur de la culture a pris ses précautions. D’une façon rationnelle, il a été concocté des menus distincts dans deux lieux différents. Les uns sur les plages et les autres à travers les communes, ce qui permettra d’équilibrer les soirées et les galas et surtout toucher la plus large partie du territoire de la wilaya. En effet, douze (12) soirées musicales et spectacles seront présentés aux Témouchentois dans les communes du 18 juin au 3 juillet prochain. Le volet musical comprend des soirées folkloriques, du Chaâbi, de l’andalou, du raï et du ghiwan. La plus grande proportion est affectée aux plages où 22 soirées et spectacles sont destinés aux estivants durant la période du 13 juillet au 20 août. Puisque cette période coïncide avec l’édition du festival international de la danse populaire, le secteur de la Culture en a obtenu un accord de principe pour faire déplacer certaines troupes étrangères pour se produire sur les quatre plages témouchentoises, à savoir Rachgoun, Beni-Saf, Terga et Sassel; ainsi que les populations urbaines des communes de Aïn-Témouchent, Hammam Bouhadjar et El-Malah qui apprécieront l’art et la culture des pays des danseurs.
Selon le programme conçu pour cette saison estivale, la totalité écrasante des troupes participantes sont originaires d’Aïn Témouchent. Cette initiative vient d’être soulignée car elle exhorte les associations à activer davantage à la faveur d’une oxygénation financière pour valoriser les compétences culturelles locales et accompagner le développement du tourisme.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman