Projet de réalisation d’un complexe laitier

Une autre opportunité pour la création d’un grand nombre de postes d’emploi au profit des jeunes chômeurs pointe à l’horizon. En effet, une entreprise algéroise de production laitière et produits dérivés s’est proposée pour la réalisation d’un complexe similaire au niveau de la wilaya de Aïn Témouchent dont on ignore la capacité de production ni même le nombre de postes d’emploi qu’elle compte créer. C’est ce qui s’est dégagé lors de la rencontre qui s’est déroulée dimanche dernier dans l’enceinte de la ferme école (ex-Itma) à laquelle ont participé les éleveurs des bovins et des propriétaires de vaches laitières. L’entreprise algéroise en question qui a été derrière cette initiative compte mettre son expérience au profit de la wilaya de Aïn Témouchent avec le lancement prochain d’un ambitieux projet portant sur la réalisation d’un gigantesque complexe laitier à caractère régional pour la production de yaourts. Le choix de cette région n’est pas fortuit dans la mesure où Aïn Témouchent est considérée comme un important bassin laitier au vu du nombre grandissant d’éleveurs de bovins en particulier de vaches laitières avec un cheptel estimé à plus de 15 000 têtes, et ce, sans compter les trois laiteries dont deux sont basées dans la plaine de la M’leta. Cette réunion qui s’est tenue en présence des responsables de la direction des services agricoles, lesquels ont manifesté leur intéressement face à cet ambitieux projet porteur, a permis à son initiatrice de connaître les intentions des uns et des autres et de jauger les capacités réelles de la wilaya en matière de production de lait. Selon nos informations, les futurs partenaires de la société algéroise auront le droit de leur côté à une série de mesures incitatives et d’accompagnement comme la garantie de leur fournir de l’aliment de bétail, de leur assurer le traitement vétérinaire ainsi que la collecte de lait sur place.

Source : Liberté

2 Comments

  1. B.N.P dit :

    c’est une bonne politique car les bovins sont connus comme dangereux pour la tapis végétale que les ovins…les européens lorsqu’ils étaient en Algérie et pour protéger les sol et la pluviométrie l’avantage fut donner a l’arboriculture et production laitière. âpres le surpâturage par les ovins la wilaya est tombée a partir des années 70 dans un cycle de sécheresse car le tapis végétale qui aspire l’eau du sol est détruit..les ovins ont mangé les pompes a L’éau c’est tout…pour faire retourner la pluviométrie des années 60 avec ces oueds et rivière il faut lancer l’arboriculture des routes ..vous prenez 5 mètre de chaque coté de la route et la remettre au fond publique dans le trésor de la commune..elle plante des arbres et elle vendra ces produits pour couvrir les besoins de la commune…les maisons du cotonniers doivent ter renforcer par du personnel agricoles….en plus une vache en stationnement peut fournir jusqu’a 50kg d’engrais sous forme de bouse de vache….
    sur le plan formation vaux mieux réactiver les écoles de formation agricole et leurs donner un statut particulier d’une SARL a but investissement, elle fait la production limité et formation en même temps..le salaire des ces employés vont monter en flèche ce qui va encourager la production scientifique et technique..Eviter l’université car bon nombre d’université piétine car a la tête du ministère tu peux trouver des gens qui ont fait sciences sociales et qui ne connaissent absolument rien du tout ni du coté fondamentale ni du coté appliquée, c’est pourquoi l’université a été complètement mis hors jeu…elle est devenue une bouche budgétivore sans aucun rendement..laisser l’université végéter et occuper vous des écoles de pèche de Beni saf et d’agricultures en renforçant leurs structure par le billet de prêt bancaire privé et publique..L’école pourra être autorisé à produire et a vendre avec un plafond a ne jamais dépasser…Des écoles doivent être construit a El malah qui va devenir en principe la cité des sciences..au lieu de mettre la science dans le sud de la ville et le sud est synonyme d’arriération dans la mentalité de la collectivité..
    Concernant la microbiologie tout ce qui touche a la fermentation production de lait fermenté de yaourt de camembert et levure boulangères, la fermentation est une spécialité de ain Témouchent bien que aussi les agrumes étaient une autre spécialité qui la caractérise…
    il ya je crois une dame qui a eu une formation en microbiologie et qui enseigne a l’université..je crois qu’elle doit être prie en charge par la future école médicale pour fusionner avec le laboratoire de bactériologie et faire équipe ensemble afin de soutenir la production fermentaire….
    L’école de médecine doit ouvrir ces portes en urgence même dans des anciens locaux ou en récupérant une structure ancienne en attendant la construction d’une école neuve et s’il vous plait installer là vers l’axe ain temouchent oran senia car la majorité des coopérants techniques qui viennent pour donner une petite formation d’une semaine seront vite prie en charge a coté de l’aéroport d’es senia..
    il faut étrangler l’université et ne lui laisser que les sciences sociales et juridique…l’industrie doit être prie en charge par des école de petite moyenne et grande tailles…il faut mettre une croix sur l’université et sur son ministère et prendre en charge son propre cursus de formation…
    en résumé
    une très grande école de formation du paramédicale a installer a El malah avec des très grands blocs de laboratoires de tous les types d’analyse…pour protéger l’emploie il faut délivrer un diplôme de 4 ans a nos personnel du paramédicale comme ça les autres wilayas doivent passer par l’équivalence pour être recruter a ain temouchent..on doit prendre en charge nos concitoyens..un enfant qui est né a Témouchent doit être recruter dans cette ville…il faut arrêter la formation des sciences naturels a l’université..pour produire des yaourts et des camemberts l’étudiant doit faire école paramédicale (microbiologie virologie et biochimie en plus des cours en pharmacologie et en clinique coté toxicologie) ensuite rejoindre l’usine de production …l’état ne pourra pas empêcher car le gouvernement est dépassé par toute les wilayas qui hurlent pour ne rien dire ni rien faire..il faut prendre son destin en main et demander l’aide de Dieu ..
    bonne chance

    Répondre
  2. Gagner de l’argent avec les Options binaires http://www.youtube.com/watch?v=ajQLYtZxQ-Q

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman