Protestation des travailleurs de la VITICOOP

raisinLe feuilleton des déboires des travailleurs semble se poursuivre à la coopérative vitivinicole (VITICOOP) d’Aïn Témouchent, dont les syndicalistes réclament l’intervention urgente du wali à quelques semaines de la campagne des vendanges. Les travailleurs de cette coopérative ont en effet observé une journée de protestation en cette journée d’hier, samedi 12 juillet, comme le confirme le procès-verbal remis à notre rédaction par le bureau de la section syndicale affiliée à l’UGTA.
Une section dirigée par son S/G, M. Cheikh Abderrahmane, qui a énuméré parmi ses revendications, le paiement du salaire du mois de juin écoulé et l’attribution d’un local pour domicilier le bureau de la section syndicale. Par ailleurs, les protestataires déplorent le retard conséquent dans le versement de la paie, alors que la campagne des vendanges approche à grands pas. Dans ce contexte, ils s’interrogent dans quelles circonstances psychologiques et morales, les travailleurs de la VITICOOP entameront leur mission, conformément aux vœux des viticulteurs.
Dans le même sillage, les syndicalistes rappellent qu’ils ont annulés leurs préavis de grève, «par sagesse et dans l’intérêt commun des viticulteurs et de la coopérative», comme cela été rapporté dans nos précédentes éditions. S’appuyant sur le protocole d’accord passé avec le gérant de la VITICOOP, en date du 19/05/08, entre-temps déchargé de cette fonction sur décision du wali et remplacé par le DSA par un comité provisoire désigné pour 6 mois, les syndicalistes réclament l’intervention urgente du chef de l’Exécutif de la wilaya d’Aïn Témouchent.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman