Récupération de bijoux volés

menotteAgissant sur la base de pas moins de 8 plaintes déposées auprès de la Sûreté de wilaya de Aïn Témouchent, à la suite de cambriolages dont les résidents de la cité des 411 logements ont été victimes, la dernière faisant état de la disparition de 19 millions en bijoux et de 2 millions en numéraires, la police a mis hors d’état de nuire un duo de repris de justice. Le scénario était toujours le même. Profitant de l’absence des propriétaires des lieux, les cambrioleurs s’introduisaient par effraction pour emporter tous les objets de valeur. Cette fois, la police scientifique de la Sûreté de la wilaya d’Aïn Témouchent s’est déplacée sur les lieux où elle a relevé des traces de pas et même des empreintes laissées par les cambrioleurs. La comparaison avec celles du fichier a mené à l’identification de l’un des malfrats, repris de justice notoire. Il s’agit de S.M.A. âgé de 28 ans. Munis d’un ordre de perquisition, délivré par le procureur de la République près le tribunal de Aïn Témouchent, les enquêteurs se sont présentés au domicile du coupable présumé où la fouille en règle de sa chambre a dévoilé la présence d’une caissette contenant les bijoux volés.
Pressé de questions, il a dénoncé son complice, un certain K.S. âgé de 26 ans, repris de justice également. A signaler que la police a pu récupérer plusieurs outils ayant servi à ce duo de malfaiteurs pour crocheter les serrures récalcitrantes. La suite de l’enquête révèlera que les deux malfrats avaient pour habitude d’écouler leur butin auprès d’un bijoutier à Sidi Bel-Abbès. Ce dernier a été également interpellé et le trio a été présenté, en fin de semaine dernière, devant le parquet du tribunal de Aïn Témouchent. Les deux repris de justice ont été (re)placés sous mandat de dépôt, tandis que l’imprudent bijoutier a été laissé en liberté provisoire.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman