Regroupement houleux devant la daïra

La daïra de Aïn Témouchent qui venait de procéder hier à l’affichage d’une liste de 208 bénéficiaires de logements sociaux répartis entre huit sites du chef-lieu de la wilaya, a été assiégée par une foule de postulants, résignés pour certains et mécontents pour les autres. Il s’agissait-là du premier baptême du feu, que le nouveau chef de daïra a essuyé dans le genre, alors qu’il vient d’être installé depuis quelques mois. Apparemment, cette liste ne semble pas avoir soulevé trop de remarques, car la priorité n’aurait ciblé, selon nos sources, que les personnes méritantes. Néanmoins, l’afflux inhabituel constaté hier après-midi devant le siège de la daïra, a mis sur les dents les services de sécurité, pendant que le chef de daïra s’employait à convaincre les éventuels protestataires sur la nécessité d’adresser des recours, qui seront examinés à leur tour par la commission de wilaya. Selon lui, si les recours déposés s’avèrent fondés, les bénéficiaires non méritants seront automatiquement écartés.
Néanmoins, les quelques contestataires rencontrés soutiendront mordicus, que dans cette liste figurent des personnes loin d’être nécessiteuses, mais sans toutefois en apporter la moindre preuve concrète. A signaler que la commission de distribution de la daïra de Aïn Témouchent a affiché cette liste de 208 bénéficiaires, dans laquelle figurent 72 personnes âgées de plus de 35 ans et 115 âgées de moins de 35 ans. Quant aux bénéficiaires sortis de l’habitat précaire, ils n’ont obtenu que 11 unités. Enfin, les 10 logements restants sont affectés aux familles expulsées des lieux publics, qu’elles occupaient indûment.

Source : voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman