Remises en état des chauffages en milieu scolaire

Au moment où l’Etat vient de débloquer (tardivement) 15 milliards de dinars pour chauffer les écoles de nos enfants, quelques communes sur les 28 que compte la wilaya d’Aïn Témouchent, ont toujours leurs écoles dépourvues de chauffage, alors que d’autres ont leurs installations en panne, quand elles ne sont pas livrées en mazout pour chauffer leurs salles de classe. Suite aux nombreuses plaintes émanant à juste titre des parents d’élèves et aussi des nombreux directeurs dont les écoles font toujours partie du patrimoine géré par la commune et restent dépourvues de confort, le wali a instruit les P/APC des 28 communes relevant sa compétence, pour qu’ils mettent les bouchées doubles durant cette période de vacances d’hiver, pour faire remettre en état les équipements de chauffage en panne et livrer du mazout aux écoles équipées de ce type de chauffage.
Quant aux écoles qui sont équipées et déjà raccordées au gaz de ville, c’est le moment ou jamais de brancher leurs équipements livrés il y a belle lurette. Ces instructions fermes interviennent en ces temps de grandes froidures annonçant un hiver des plus rigoureux. Sachant que l’élève ne peut pas concentrer son attention sur les cours, s’il souffre trop de froid, plusieurs APC ont lancé des opérations de nettoyage et de réparation des équipements de chauffage et ont commencé à livrer du mazout aux écoles qui en ont besoin. Ceci étant, toutes les communes ne sont pas logées à la même enseigne, car certaines sont plus défavorisées que d’autres en matière de recettes. C’est là où la wilaya devra prévoir des rallonges budgétaires, pour que ces pauvres enfants puissent retrouver des conditions de température appropriées pour suivre leurs cours, ce qui n’était guère le cas à la fin du premier trimestre écoulé.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman