Renouvellement de la faune sylvestre

On vient d’apprendre de source officielle, que la direction des Forêts de la wilaya d’Ain Témouchent, va procéder à un nouveau lâcher de 450 faisans, au niveau des couverts boisés de Sassel, une belle forêt côtière qui a déjà enregistré un lâcher de pas moins de 1.200 oiseaux de la même espèce en 2006. L’objectif visé à travers cette opération est de contribuer au développement de la population giboyeuse, à travers la wilaya d’Aïn Témouchent, qui dispose de 11.000 hectares de forêt à peupler en différentes espèces de gibier. A signaler que les oiseaux (faisans) lâchés sont âgés de 1 à 2 mois et composés de mâles et femelles, en vue de peupler les zones boisées. Pour l’anecdote, ces oiseaux ont été ramenés des centres cynégétiques de Mascara, Tlemcen et Reghaïa.
Selon le responsable des Forêts, ces faisans seront lâchés en présence de l’association des chasseurs de la wilaya d’Aïn Témouchent, au moment où une opération de jumelage est engagée entre ses services et une association des chasseurs de Nîmes, relevant du département du Gard en France et dont la prise en charge sera assurée par les Forêts. A signaler que la forêt de Sassel est bien pourvue en faisans, dont le nombre ne cesse de prendre de l’ampleur. Ce qui n’empêche pas qu’elle soit gardée jalousement, pour dissuader les tentatives de braconnage, ainsi que les feux de forêts d’origine criminelle ou involontaire.

source: voix-l’oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman