Saisie de 1.265 bouteilles de vin

menotteImpliqué depuis longue date dans des affaires d’écoulement, de commercialisation et de propagande de stupéfiants et activement recherché par la gendarmerie, B.Y. (32 ans) usait de toutes les ruses, astuces et ficelles pour ne pas tomber dans les filets qu’elle lui tendait à maintes reprises. Faisant semblant de ne pas le surveiller de près, la gendarmerie d’Aïn Témouchent a eu information que le repris de justice utilisait son domicile sis à Sidi Ben Adda pour un débit de boissons alcoolisées. Comment le faire tomber dans le piège, telle est la question capitale qui taraudait les esprits des enquêteurs. Ainsi un périmètre de surveillance non approché a été mis en place pour le surprendre en flagrant délit en train de décharger la marchandise prohibée et commercialisée illicitement.
Pour y arriver en toute légalité, la gendarmerie a obtenu du procureur de la République une autorisation de perquisition en son domicile. Le piège a été tendu à l’aube hier. Et l’opération de fouilles effectuée à l’aide de chiens policiers dressés pour cet usage a révélé l’existence de 1.265 bouteilles de vin, de différentes liqueurs pour la plupart provenant de l’importation. Cette fois-ci le mis en cause n’avait pas en son domicile des stupéfiants. Présenté devant le procureur de la République, B.Y. a été placé sous mandat de dépôt le jour suivant son arrestation. La marchandise devait être détruite croit-on savoir.

Source : Le Quotidien-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman